Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2011-2012 - Finale du concours de plaidoirie d'Assas 2012

Finale du concours de plaidoirie d'Assas 2012

Vie étudiante
Finale du concours de plaidoirie d'Assas 2012
Concours de plaidoirie 2017
La finale du Concours de plaidoirie a eu lieu ce vendredi 4 mai 2012 dans la salle des conseils du centre Panthéon. Tradition universitaire de l’art oratoire, cet exercice dynamise les étudiants qui appréhendent le métier d’avocat, l’art de l’éloquence et approfondissent leurs connaissances juridiques
Pour la 5e édition du concours, les étudiants de Master 1 ont du cogiter sur un cas problématique imaginé par les professeurs Benoît Plessix et Pierre Crocq : un licenciement pour discrimination au regard de convictions religieuses.
 
Laïcité, liberté, égalité, fraternité, liberté de conscience et de religion, code du travail, code de l'action sociale et de familles, respect et infraction au règlement intérieur, insubordination professionnelle, obligation de neutralité confessionnelle et politique, signe religieux ostentatoire, pouvoir disciplinaire de l'employeur, sanctions disciplinaires, licenciement pour faute grave, continuité du travail, intérêt général, protection de l'enfance, innocence, fragilité, épanouissement de la petite enfance, Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et de la Constitution (art. 9), Déclaration des droits de l'homme (art. 10), Constitution française (art. 34),  diversité culturelle, HALDE, code du travail, conciliation entre libertés religieuses et prestations de travail, ont été les moments forts des débats provocateurs et brillants entre le 1er tandem composé d'Anouk Clamens (demandeur) et Natacha Haleblian (défendeur) et le 2e tandem constitué de Charles Peugnet (demandeur) et Zartoshte Bakhtiari (défendeur).

Devant un auditoire passionné et nombreux composé d'étudiants, d'enseignants, de personnels administratifs et des familles, les finalistes ont maîtrisé l'art « d'enseigner, d'émouvoir et de plaire »* devant un jury composé de Mme Claire Favre, Présidente de la Chambre commerciale, économique et financière de la Cour de cassation, doyen des présidents de chambre, M. Yvon Martinet, Vice-bâtonnier de l'Ordre des avocats à la Cour de Paris et M. Denis Vilarrubla, Vice-président du Tribunal de commerce de Paris.

Les résultats ont été rendus dans le cadre solennel de la salle Goullencourt (salle des professeurs de l'université). Les vainqueurs Charles Peugnet et Zartoshte Bakhtiari ont été chaleureusement applaudis. 
Les quatre finalistes ont pu bénéficier de conseils juridiques de la part du jury, impressionné par les joutes oratoires brillantes, fouillées parfois affectives des candidats.

Le président Louis Vogel a félicité les lauréats : Charles Peugnet, premier prix en demande et Zartoshte Bakhtiari, premier prix en défense, Anouk Clamens, deuxième prix en demande et Natacha Haleblian, deuxième prix en défense.

Le jury, les lauréats et leurs familles, les enseignants et les membres du personnel se sont ensuite réunis autour du cocktail pour échanger leurs impressions.

Bravo à nos excellents étudiants de Master 1 et rendez-vous à la 7e édition de l'art de l'éloquence 2013 !

* extrait de l'ouvrage : Convaincre, par Jean-Denis Bredin,Thierry Lévy