Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Soutenances de Theses - La réaction sociale à l’égard du criminel dans la pensée d’Enrico Ferri

La réaction sociale à l’égard du criminel dans la pensée d’Enrico Ferri

Catégorie: 
Théses
Docteur :EL MOUDEN Yatrib
Directeur :M. Edouard Verny
Date de la soutenance :05 Juillet 2018
Horaires :De 13h30 à 16h30
Adresse :Université Paris II - Panthéon-Assas
Centre Panthéon - Salle des Actes
12, place du Panthéon
Paris - 5ème
Discipline :Droit
Ajouter au Calendrier 05/07/2018 13:30 PM 05/07/2018 16:30 PM Europe/Paris La réaction sociale à l’égard du criminel dans la pensée d’Enrico Ferri La présente thèse a essentiellement pour objectif de lever le voile sur la pensée criminologique d’Enrico Ferri (1856,1929), illustre représentant de l'école positiviste italienne. Une pensée si riche d'un criminologue très peu étudié. Car, contrairement à d'autres criminologues, il n'a pas eu la c...
Adresse :Université Paris II - Panthéon-Assas
Centre Panthéon - Salle des Actes
12, place du Panthéon
Paris - 5ème
false MM/DD/YYYY
Jury :

Monsieur Edouard VERNY - Professeur des Universités (Université Paris 2), directeur de thèse

Monsieur Olivier CAHN - Maître de Conférences (Université de Cergy Pontoise), rapporteur

Madame Claudia GHICA-LEMARCHAND - Professeur des Universités (Professeur à l'UPEC), rapporteur

Madame Pauline LE MONNIER DE GOUVILLE - Maître de Conférences

La présente thèse a essentiellement pour objectif de lever le voile sur la pensée criminologique d’Enrico Ferri (1856,1929), illustre représentant de l'école positiviste italienne. Une pensée si riche d'un criminologue très peu étudié. Car, contrairement à d'autres criminologues, il n'a pas eu la chance de voir ses idées répandues et mises en relief dans les sphères de la littérature criminologique.
L’étude de la pensée d’Enrico Ferri permettra de dégager la richesse de ses idées tendant à combattre la criminalité par une réaction sociale qui accorde à la prévention une place primordiale et fait de la diversification du traitement un moyen de protection sociale vraiment efficace. Cela permettra, sans doute, de cerner l'une des premières constructions de la politique criminelle moderne.