Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Entretien avec Sina SADROLESLAMI

Entretien avec Sina SADROLESLAMI

Vie étudiante
Entretien avec Sina SADROLESLAMI
Portrait de Sina SADROLESLAMI étudiant et sportif de haut niveau au Judo
Portrait d'un étudiant et sportif de haut niveau

Étudiant en 3e année de licence économie et finance à l’Université Panthéon-Assas, Sina est aussi un sportif de haut niveau. Médaillé de Judo, il remportait en novembre dernier la 3e place du championnat de France 1re division seniors. Plus récemment, le mercredi 6 avril 2022, Sina a su rendre l’université encore plus fière en remportant la 1re place du championnat de France universitaire lors duquel il représentait l’établissement. Fort de ces succès sportifs et étudiants, Sina s’est prêté au jeu des questions réponses, Hajime* !

Pouvez-vous nous présenter votre parcours scolaire et sportif ?

« J’ai commencé le Judo à l’âge de 10 ans. À l’âge de 14 ans, je suis rentré dans l’un des 27 centres de sport-étude : celui de Brétigny en Île-de-France où j’ai commencé ma pratique de haut-niveau. J’ai réussi à accéder à mes premiers podiums sur des tournois et championnats nationaux. 2 ans plus tard, j’intégrais l’un des 4 centres de formation jeunes élites, à Strasbourg. C’est à ce moment-là que j’ai décroché mes premières sélections en équipe de France. Depuis 2016, je m’entraîne à l’INSEP, qui est le centre d’entraînement des disciplines olympiques à Paris. Je suis actuellement numéro 3 français, et mon objectif est de participer aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Concernant mon parcours scolaire, je suis titulaire d’un baccalauréat économique et social (ES) que j’ai obtenu en 2016. Après l’obtention de ce diplôme, j’ai choisi de m’orienter vers un diplôme d’état à l’INSEP pour devenir professeur de Judo et j’ai acquis ce titre en 2 ans. À la suite de ce diplôme, j’ai rejoint l’école de Management Léonard de Vinci où j’ai réalisé mes deux premières années de licence en 3 ans au sein d’une filière destinée aux sportifs de haut-niveau. À la rentrée de septembre 2021, j’ai intégré l’Université Panthéon-Assas en 3e année d’économie et finance.

Comment s'articule votre emploi du temps ? Quel temps est alloué au sport et aux études ?

Je m’entraîne en moyenne 15h par semaine, avec 2 entraînements par jour, le matin et le soir. À cela s’ajoutent des compétitions et stages nationaux et internationaux qui peuvent durer plusieurs jours ou semaines. Cela demande beaucoup d’organisation pour concilier ce mode de vie très rythmé avec mes études. Ma journée type est d’aller à l’entraînement de Judo le matin au Centre olympique à Vincennes, puis de venir à l’université pour suivre mes cours ou réviser puis je retourne le soir à l’entrainement pour une préparation physique. Pour concilier études et Judo, j’ai dû placer mes cours de travaux dirigés en dehors de mes créneaux d’entraînements, parfois tôt le matin ou tard le soir. Malgré cela, il m’arrive par moment d’être fatigué ou de prendre du retard. Pour remédier à cela j’alloue plusieurs heures dans la semaine à la révision pour réussir les examens.

Pourquoi avez-vous décidé de vous investir autant dans le judo ? Quelles sont les raisons qui vous ont conduites à dépasser le stade du loisir dans la pratique du judo ?

J’ai pris très rapidement goût à la compétition et j’ai apprécié me confronter aux meilleurs adversaires à l’entraînement. Le Judo a révélé beaucoup de mes qualités qui m’ont poussé à viser la haute performance. Ma passion pour le Judo est venue grâce à ses nombreuses valeurs, notamment celles du dépassement de soi, de persévérance et de l’amitié pour ne citer que celles-ci. Le judo est un sport complet qui demande une maîtrise technique, physique et surtout mentale. Le chemin est aussi important que le résultat, c’est pour cela que j’aime m’entraîner et m’améliorer, mais je n’oublie pas qu’il est tout aussi essentiel d’aider les autres à progresser.

Quels conseils pourriez-vous donner à d'autres étudiants ayant envie de s'investir dans le sport en parallèle de leurs études ?

Le sport est un formidable atout pour réussir ses études. Le temps dédié au sport dans la journée se compense par une productivité accrue lors des cours et révisions. Cela permet aussi d’acquérir un équilibre personnel passant notamment par l’estime de soi. Il permet également de faire des belles rencontres et de vivre des émotions très fortes.

Aussi, je pense qu’il est important de s’ouvrir à toutes les perspectives qui se présentent et ne pas se laisser enfermer dans la case qu’on nous a assigné. On peut être toutes les personnes que l’on souhaite en même temps : sportif, intellectuel, artiste, entrepreneur...

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

J’espère valider ma licence d’économie et finance cette année dans le but d’intégrer un master en finance. Sur le plan sportif, j’espère pouvoir remporter le championnat d’Europe universitaire en juillet 2022 en Pologne pour représenter l’université au plus haut-niveau européen. »

Merci à Sina d’avoir pris le temps de répondre à ces questions. L’université souhaite au jeune judoka beaucoup de succès pour les années à venir, qu'il s'agisse de sa carrière sportive ou de son parcours universitaire.