Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Onglets principaux

Accueil - Formations - Offre de formation - Master Politiques publiques Parcours Administration et politiques publiques

Master Politiques publiques Parcours Administration et politiques publiques

Formation
Master Politiques publiques
Parcours Administration et politiques publiques

Master Politiques publiques Parcours Administration et politiques publiques

2022/2023

Direction: M. Yves SUREL

Masters en Science politique - Science politique

Diplôme Délivré:
Master
Durée des études:
2 ans
Modalités d'enseignement:
Formation initiale

Présentation

Le master Politiques publiques propose en 2e année de master un parcours administration et politiques publiques.

Objectifs

Le Master a pour objectif de former aux différents métiers des affaires publiques. Pour ce faire, il valorise une orientation pluridisciplinaire (droit, science politique, sociologie), visible tout à la fois dans sa maquette et dans le profil des enseignants. Il offre enfin deux parcours : l’un, professionnalisant, prépare aux concours de la fonction publique comme à des postes dans le secteur public (collaborateurs d’élus, contractuels de la fonction publique, etc.) et dans le secteur privé (consultants, lobbyistes, etc.) ; l’autre valorise une orientation « recherche », qui passe par la réalisation d’un mémoire et peut ouvrir par le suite à un doctorat.

Admission

Niveau d'entrée:
Bac +3

Profil recommandé

Attendus
Le Master « Politiques publiques » étant pluridisciplinaire, les étudiants présents sont souvent d’origines académiques très différentes. Les profils dominants restent les étudiants en science politique (parfois issus des Instituts d’études politiques) et en droit public qui se destinent aux métiers des affaires publiques. Mais sont également appréciés les profils émanant de formations en sociologie, en économie ou en histoire, ainsi que les étudiants d’école de commerce. Enfin, de manière plus marginale, le Master s’ouvre parfois à des étudiants ayant suivi des formations d’ingénieur ou des études scientifiques qui avancent des motivations claires pour les affaires publiques.

Critères généraux d’examen des candidatures
Les critères de sélection se fondent d’abord sur l’examen des notes obtenues pendant l’ensemble du parcours antérieur dans l’enseignement supérieur. Cette évaluation du parcours académique est complétée par différents éléments : examen de la lettre de motivation explicitant les raisons de ce choix de Master et anticipant éventuellement déjà sur plusieurs orientations professionnelles ; analyse du CV, en particulier des expériences associatives ou des différentes formes d’engagement dans les affaires publiques.
A l’issue d’une première sélection sur dossier, une audition sera organisée pour établir la liste des candidats admis. Cette audition vise à apprécier plus finement encore les motivations et projets des candidats, ainsi que les principaux aspects de leur personnalité.

Modalités d’examen des candidatures
Première sélection sur le dossier. Audition de 10 minutes avec un jury composé du directeur et de deux enseignants du Master pour l’admission.

Voir les capacités d'accueil et modalités d'accès

Programme

1ère année de Master

1er semestre

UEF 1 (coef.2) (20 ECTS) 

2 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Politique comparée I (CM : 36h, TD : 15h - 10 ECTS)
  • Science administrative (CM : 36h, TD : 15h - 10 ECTS)

UEC 1 (coef.1) (10ects)

4 matières sans TD à choisir parmi les options suivantes :

Enseignement obligatoire (TD : 18h)
•     Anglais 2 ECTS

2ème semestre

UEF 2 (coef.2) (20 ECTS) 

2 matières obligatoire avec TD hebdomadaire + 2 séminaires au choix :

  • Politique comparée II (CM : 36h, TD : 15h - 5 ECTS)
  • Politiques publiques (36h CM et 15h TD - 5 ECTS)
  • Atelier de recherche (CM : 12h - 2 ECTS)
  • Conduite de réforme (CM : 36h - 3 ECTS)
  • Mémoire (5 ECTS)

UEC 2 (coef.1) (10 ECTS)

3 matières obligatoires sans TD à choisir parmi  :

Enseignement obligatoire (TD : 18h - 2,5 ECTS)
•    Anglais (TD : 18h - 2,5 ECTS)

Total année 1ère année (M1)
Pour un étudiant : 540h
Volume global : 684h
60 ECTS

2ème année de Master

3ème semestre

UEF 3 (coef.2) (20 ECTS)

4 matières obligatoires (4x25h):

  • Politiques publiques (25h) 5 ECTS
  • Sociologie de l'État (25h) 5 ECTS
  • Politiques européennes (25h) ECTS
  • Atelier de recherche (parcours recherche) (25h TD) 5 ECTS
  • Préparation à la note administrative (parcours professionnel) (25h TD) 5 ECTS

UEC 3 (coef.1) (20 ECTS)

4 enseignements à choisir parmi les options suivantes (4x25h) :

  • Administration comparée (25h TD) 5 ECTS
  • Administration électronique (25h TD) 5 ECTS
  • Administration territoriale (25h) 5 ECTS
  • Histoire de l'administration (25h) 5 ECTS
  • Finances publiques (25h) 5 ECTS
  • Contentieux administratif (25h) 5 ECTS
  • La fonction publique : sociologie politique et réformes contemporaines (25h) 5 ECTS
  • Politique globale du changement climatique (24h) 5 ECTS
  • Transformations de l’État (24h) 5 ECTS

4ème semestre

UEF 4 (coef.2) (20 ECTS)

1 matière obligatoire :

Politiques publiques (25h TD) 5 ECTS

Parcours professionnel : démarche de projet, stage 15 ECTS

Parcours recherche : mémoire 15 ECTS

Un cours d'art oratoire (facultatif) : (15h)

Total année 2ème année (M2)
Pour un étudiant : 225h
Volume global : 350h
60 ECTS

Total master Politiques publiques 
- Volume horaire (M1+M2) pour un étudiant : 765h
- Volume horaire (M1+M2) global : 1 034h

ECTS : 120
 

Débouchés

Compétences visées :
Les étudiants diplômés se caractérisent par une maîtrise du fonctionnement des différents niveaux de gouvernement et des dynamiques de l’action publique tant du point de vue juridique que sociologique. Ils sont formés à des exercices qui incluent simulations de décision, notes de cabinet, notes administratives, démarches de projet, etc. Ils disposent d’une connaissance exhaustive des institutions, des acteurs et procédures qui déterminent l’adoption et l’évolution des politiques publiques.

Débouchés professionnels :
Métiers de la fonction publique (par concours ou de façon contractuelle)
Travail pour des associations ou des ONG intervenant dans les affaires publiques
Collaborateurs d’élus (par exemple assistant parlementaire ou directeur de cabinet d’une collectivité locale)
Lobbying
Communication politique et institutionnelle
Consultants en affaires publiques

Contact

Informations 2022/2023 - M2 Administration et politiques publiques :

Début des enseignements : lundi 26 septembre 2022

Emploi du temps du M2 Administration et politiques publiques :

Ce document est susceptible de modifications, veuillez le consulter régulièrement afin de vous en assurer. 

  • [[{"fid":"61321","view_mode":"teaser","fields":{"format":"teaser"},"link_text":"1er semestre","type":"media","field_deltas":{"4":{"format":"teaser"}},"attributes":{"class":"media-element file-teaser","data-delta":"4"}}]] (Mise à jour du 26/10/22)
  • 2e Semestre
Organisé par : Centre Panthéon
Durée des études : 2 ans
Diplôme délivré : Master
Modalités d’enseignement : Formation initiale

Présentation

Le master Politiques publiques propose en 2e année de master un parcours administration et politiques publiques.

Objectifs

Le Master a pour objectif de former aux différents métiers des affaires publiques. Pour ce faire, il valorise une orientation pluridisciplinaire (droit, science politique, sociologie), visible tout à la fois dans sa maquette et dans le profil des enseignants. Il offre enfin deux parcours : l’un, professionnalisant, prépare aux concours de la fonction publique comme à des postes dans le secteur public (collaborateurs d’élus, contractuels de la fonction publique, etc.) et dans le secteur privé (consultants, lobbyistes, etc.) ; l’autre valorise une orientation « recherche », qui passe par la réalisation d’un mémoire et peut ouvrir par le suite à un doctorat.

Informations complémentaires

Le master est associé à différentes institutions ou organisations publiques et privées (ministères, rectorats, collectivités locales, cabinets de consultants) qui prennent en charge certaines des activités du master, en particulier la démarche de projet.

Niveau d’entrée : Bac +3

Attendus
Le Master « Politiques publiques » étant pluridisciplinaire, les étudiants présents sont souvent d’origines académiques très différentes. Les profils dominants restent les étudiants en science politique (parfois issus des Instituts d’études politiques) et en droit public qui se destinent aux métiers des affaires publiques. Mais sont également appréciés les profils émanant de formations en sociologie, en économie ou en histoire, ainsi que les étudiants d’école de commerce. Enfin, de manière plus marginale, le Master s’ouvre parfois à des étudiants ayant suivi des formations d’ingénieur ou des études scientifiques qui avancent des motivations claires pour les affaires publiques.

Critères généraux d’examen des candidatures
Les critères de sélection se fondent d’abord sur l’examen des notes obtenues pendant l’ensemble du parcours antérieur dans l’enseignement supérieur. Cette évaluation du parcours académique est complétée par différents éléments : examen de la lettre de motivation explicitant les raisons de ce choix de Master et anticipant éventuellement déjà sur plusieurs orientations professionnelles ; analyse du CV, en particulier des expériences associatives ou des différentes formes d’engagement dans les affaires publiques.
A l’issue d’une première sélection sur dossier, une audition sera organisée pour établir la liste des candidats admis. Cette audition vise à apprécier plus finement encore les motivations et projets des candidats, ainsi que les principaux aspects de leur personnalité.

Modalités d’examen des candidatures
Première sélection sur le dossier. Audition de 10 minutes avec un jury composé du directeur et de deux enseignants du Master pour l’admission.

Voir les capacités d'accueil et modalités d'accès

Programme

1ère année de Master

1er semestre

UEF 1 (coef.2) (20 ECTS

2 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Politique comparée I (CM : 36h, TD : 15h - 10 ECTS)
  • Science administrative (CM : 36h, TD : 15h - 10 ECTS)

UEC 1 (coef.1) (10ects)

4 matières sans TD à choisir parmi les options suivantes :

Enseignement obligatoire (TD : 18h)
•     Anglais 2 ECTS

2ème semestre

UEF 2 (coef.2) (20 ECTS

2 matières obligatoire avec TD hebdomadaire + 2 séminaires au choix :

UEC 2 (coef.1) (10 ECTS)

3 matières obligatoires sans TD à choisir parmi  :

Enseignement obligatoire (TD : 18h - 2,5 ECTS)
•    Anglais (TD : 18h - 2,5 ECTS)

Total année 1ère année (M1)
Pour un étudiant : 540h
Volume global : 684h
60 ECTS

2ème année de Master

3ème semestre

UEF 3 (coef.2) (20 ECTS)

4 matières obligatoires (4x25h):

  • Politiques publiques (25h) 5 ECTS
  • Sociologie de l'État (25h) 5 ECTS
  • Politiques européennes (25h) ECTS
  • Atelier de recherche (parcours recherche) (25h TD) 5 ECTS
  • Préparation à la note administrative (parcours professionnel) (25h TD) 5 ECTS

UEC 3 (coef.1) (20 ECTS)

4 enseignements à choisir parmi les options suivantes (4x25h) :

4ème semestre

UEF 4 (coef.2) (20 ECTS)

1 matière obligatoire :

Politiques publiques (25h TD) 5 ECTS

Parcours professionnel : démarche de projet, stage 15 ECTS

Parcours recherche : mémoire 15 ECTS

Un cours d'art oratoire (facultatif) : (15h)

Total année 2ème année (M2)
Pour un étudiant : 225h
Volume global : 350h
60 ECTS

Total master Politiques publiques 
- Volume horaire (M1+M2) pour un étudiant : 765h
- Volume horaire (M1+M2) global : 1 034h

ECTS : 120
 

Débouchés

Compétences visées :
Les étudiants diplômés se caractérisent par une maîtrise du fonctionnement des différents niveaux de gouvernement et des dynamiques de l’action publique tant du point de vue juridique que sociologique. Ils sont formés à des exercices qui incluent simulations de décision, notes de cabinet, notes administratives, démarches de projet, etc. Ils disposent d’une connaissance exhaustive des institutions, des acteurs et procédures qui déterminent l’adoption et l’évolution des politiques publiques.

Débouchés professionnels :
Métiers de la fonction publique (par concours ou de façon contractuelle)
Travail pour des associations ou des ONG intervenant dans les affaires publiques
Collaborateurs d’élus (par exemple assistant parlementaire ou directeur de cabinet d’une collectivité locale)
Lobbying
Communication politique et institutionnelle
Consultants en affaires publiques