Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2019-2020 - Élection du professeur émérite Emmanuel DECAUX à l’OSCE

Élection du professeur émérite Emmanuel DECAUX à l’OSCE

Vie de l’établissement
Élection du professeur émérite Emmanuel DECAUX à l’OSCE
Élection d'Emmanuel DECAUX-OSCE
Le professeur émérite a été élu président de la Cour de conciliation et d’arbitrage de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Le professeur émérite Emmanuel DECAUX a été élu président de la Cour de conciliation et d’arbitrage de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) par les membres de la Cour, le 14 octobre 2019, pour un mandat de six ans. Il succède ainsi à Christian TOMUSCHAT, qui a rempli cette fonction de 2013 à 2019.

Professeur émérite en droit public à l’université Paris 2 Panthéon-Assas, Emmanuel DECAUX a notamment enseigné le droit international des droits de l’homme, le contentieux européen des droits de l’homme, dirigé l'École doctorale de droit international, droit européen, relations internationales et droit comparé et présidé le conseil d’orientation du Centre de recherche sur les droits de l'homme et le droit humanitaire (CRDH) de l’université. Le professeur émérite a également occupé plusieurs fonctions au sein des Nations Unies.

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe – The Organization for Security and Co-operation in Europe (OSCE)

L’OSCE est une organisation européenne de sécurité mondiale. Composée de 57 États participants d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, elle se présente comme étant un « espace de dialogue qui couvre un vaste éventail de questions de sécurité, ainsi qu’une une plateforme d’action commune visant à améliorer les conditions de vie des individus et des communautés ». L’OSCE traite de multiples sujets ayant trait à la sécurité internationale, tels que la prévention des conflits, la maîtrise des armements, le terrorisme, la sécurité énergétique, le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, la démocratie, la liberté des médias, les minorités nationales, etc.

> Plus d’informations