Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2017-2018 - Zoom sur Assas Environnement

Zoom sur Assas Environnement

Vie étudiante
Zoom sur Assas Environnement
Photo association assas environnement

D’un trio d’étudiants souhaitant distribuer des fruits et légumes biologiques locaux, à une véritable association aux projets ambitieux. De simple association de l’Université à membre du Conseil d’Administration du Réseau Français de Etudiants pour le développement durable (REFEDD)...

Tiana Salles, étudiante en L3 de droit, membre actif d'Assas Environnement nous présente l'association ainsi que son rôle d'étudiante observatrice à la COP 23 : 

Naissance de l’Avocatier

En 2014, c’est autour de l’idée de rendre accessible à tous des fruits et légumes biologiques qu’à trois étudiants de l’Université, sensibles à la thématique environnementale, nous nous sommes réunis pour créer une petite association : l’Avocatier. Epaulée par Assas.net, l’activité s’est peu à peu mise en place. Ainsi, tous les lundis, le Potager de l’Epinay assure une livraison de paniers, préalablement commandé, directement sur le Campus. L’Avocatier ne s’est toutefois pas arrêté là, et a adhéré au Réseau Français des Etudiants pour le développement durable (REFEDD) en 2015 dans le but de collaborer avec d’autres associations, trouver de nouvelles idées et se former.

Qu’est-ce que le REFEDD ?

Le REFEDD est un réseau d’associations étudiantes qui mènent des projets avec la conviction que le monde étudiant est une force essentielle pour construire demain. Ses objectifs sont de rassembler, former et porter la voix estudiantine en étant un relai au sein des décisions et débats nationaux et internationaux. Ce réseau est un lien entre les étudiants d’un côté, les collectifs d’acteurs et pouvoirs publics de l’autre, sur les questions de développement durable et d’enseignement supérieur.

De l’Avocatier à Assas Environnement

Concernant l’Avocatier, une transformation s’est opérée de l’intérieur. Ainsi, fin 2015, est née Assas Environnement. Le but était d’élargir l’objet, afin de promouvoir le développement durable dans sa globalité au sein de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas. Avec une forte présence sur les réseaux sociaux et une forte visibilité apportée par les paniers biologiques, l’Association a désormais pour but de réfléchir de façon constructive aux enjeux environnementaux, tant juridiques que pratiques, de sensibiliser les étudiants, notamment par l’organisation d’évènements (débats, projection, vente de spécialités végétariennes …).

De plus, Assas Environnement est entrée à son tour en 2017, au Conseil d’Administration du REFEDD, prenant ainsi pleinement sa place dans le paysage associatif étudiant, et plus particulièrement en apportant une réflexion juridique. Cette année, cette présence au cœur du réseau me permettra en tant que représentante de l’Association au REFEDD, d’intégrer la délégation représentant la société civile à la COP23.

Une étudiante observatrice à la COP 23

Depuis la COP18, le REFEDD est accrédité pour prendre part aux conférences internationales sur le climat. Son rôle est de promouvoir les sujets de l’éducation au changement climatique et de l’équité intergénérationnelle afin qu’ils soient reconnus comme essentiels par les négociateurs. Tous les ans des étudiants observateurs sont sélectionnés pour être au cœur des négociations climatiques durant toute la durée des COP.

Et cette année, j’ai la chance de faire partie des cinq jeunes qui porteront la voix des étudiants et relaieront l’actualité des négociations en direct de Bonn. Une partie de la délégation sera dans la zone de la société civile, et l’autre dans la zone de négociation à proprement parlé. Le but commun sera de fournir un travail collectif afin de représenter la jeunesse au plus haut niveau.

Si cette COP est beaucoup moins médiatisée que la COP21, elle n’en reste pas moins majeure, car il s’agit de réfléchir à la mise en œuvre des décisions de l’accord de Paris, dont les prochaines étapes clés arriveront lors de la COP24 en 2018. Sachant, qu’elle aura en toile de fond l’incertitude lié au retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris par l’administration de Donald Trump en août dernier.

C’est une expérience unique, que j’ai à cœur de vous faire partager et que vous pourrez suivre au travers des réseaux sociaux d’Assas Environnement, du Refedd, sous forme de vidéo, d’articles, de tweets, de photos: