Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2017-2018 - L’association Assas Junior Conseil, lauréate du Prix du Meilleur espoir 2018

L’association Assas Junior Conseil, lauréate du Prix du Meilleur espoir 2018

L’association Assas Junior Conseil, lauréate du Prix du Meilleur espoir 2018
assas_junior_conseil_2018.

Chaque année, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises récompense la Junior-Entreprise la plus prometteuse du mouvement.

Le 5 mai 2018, c’est l’association Assas Junior Conseil qui a été désignée lauréate par un jury composé des représentants d’ENGIE, du Groupe AFNOR et du Journal des Grandes Écoles et Universités.

Dans un premier temps, le jury a sélectionné les trois Junior-Entreprises finalistes sur la base des résultats de l’audit de la structure et du dossier de candidature au prix (ou « Roadmap » du mandat). Lors de la finale, les membres d’Assas Junior Conseil ont su convaincre le jury de la qualité et du sérieux de leur structure pour remporter le prix du meilleur espoir.

Créée avec le soutien de la présidence de l’Université Paris 2 en 2012, l’association Assas Junior Conseil s’est rapidement imposée comme une structure majeure dans le paysage associatif universitaire.
Forte de 40 chefs de projets, elle compte plus de 800 collaborateurs étudiants de Paris 2 au service des professionnels et des particuliers. Cette année encore, aussi bien les cabinets d’avocats que les cabinets de conseils se sont massivement tournés vers Assas Junior Conseil qui a ainsi pu réaliser 70 missions pour un chiffre d’affaires de 80 000 euros.

Cette victoire vient ainsi récompenser une activité commerciale fleurissante et un investissement sérieux auprès des étudiants de l’Université par l’organisation d’événements à Assas. Des entretiens de stages aux concours de pitchs en passant par des conférences spécialisées sur des thèmes pointus en droit constitutionnel comme en droit des affaires, cette jeune association a su trouver le bon équilibre entre la vie universitaire et le mouvement des junior-entreprises.