Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2015-2016 - L’Orchestre de l’Association symphonique de Paris en résidence à Assas

L’Orchestre de l’Association symphonique de Paris en résidence à Assas

L’Orchestre de l’Association symphonique de Paris en résidence à Assas
Orchestre de l'Association symphonique de Paris
L'Association symphonique de Paris a été fondée en 1923 sous le nom d'Amicale symphonique du 14ème et prend son nom actuel en 1936. Depuis la rentrée 2015, elle est en résidence à Assas. La première répétition a eu lieu le 7 septembre.

Association d'enseignement musical, elle permet à des musiciens de divers horizons (amateurs, professionnels retraités et étudiants en musique) de se retrouver au sein d'une structure symphonique. Elle fait découvrir des œuvres variées à des auditoires parfois peu familiers du répertoire classique.

L'Orchestre de l'Association symphonique de Paris est dirigée par Franck Chastrusse Colombier. Diplômé de l'Ecole normale supérieure de musique de Paris et de l'Accademia Chigiana (Siena), il se perfectionne auprès de Georges Prêtre et Maurizio Arena. Il débute sa carrière de chef d'orchestre à l'âge de 22 ans en dirigeant Rigoletto.

3 questions à Franck Chastrusse Colombier

L'Orchestre de l'Association symphonique de Paris est en résidence à l'université Panthéon-Assas depuis cette année, pourquoi avoir accepté cette invitation ?
« la vérité m'oblige à vous dire que, par un heureux hasard, nous avons reçu la nouvelle que nous devions quitter notre ancien lieu de répétition, et, l'invitation de l'Université Panthéon-Assas, presque de manière concomitante . J'en profite pour remercier le président Guillaume Leyte pour cette invitation et Manuel Miler qui a été le principal artisan de ce rapprochement.
En tant que chef d'orchestre, je me réjouis tout d'abord de bénéficier de la merveilleuse acoustique  du grand amphi dans lequel nous avons la chance de répéter tout les lundis soir.
En tant que directeur musical de l'ASP, je salue cette nouvelle résidence comme le symbole du rapprochement de deux communautés de savoir et d'exigences que sont une prestigieuse université comme Panthéon-Assas et un orchestre comme celui de l'Association Symphonique de Paris.
Un orchestre représente selon moi, par la notion d'harmonie qu'il véhicule, l'exemple de démocratie vivante le plus aboutit.

Vous vous produirez dans le grand amphithéâtre d'Assas, plus grand amphi de Paris. Quel sera le programme de la saison 2015-2016 ?
Notre premier concert aura lieu le Lundi 14 décembre dans le grand amphi et nous espérons naturellement faire salle comble. Nous y donnerons l'ouverture de l'opera Aroldo de Verdi (1813-1901) ainsi que la première symphonie de Tchaikovsky (1840-1893). Agé de 27 ans à l'époque de sa composition, n'oublions pas que Tchaikovsky   était également diplômé de l'Ecole de droit de St Petersbourg.
Nous poursuivrons notre saison avec un programme avec chœurs, que nous donnerons le 14 mars : la Messa di Gloria de Puccini.

Envisagez-vous des actions spécifiques destinées à la communauté universitaire, notamment les étudiants ?
Tout d'abord, la gratuité pour l'ensemble des étudiants et personnels de l'université.
J'encourage d'ailleurs les membres de l'université qui aimeraient nous rejoindre à se faire connaître via notre site internet.
Les répétitions du lundi soir sont également ouvertes à toutes les personnes désireuses de connaître les coulisses musicales de notre orchestre.