Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2011-2012 - Zoom sur un service, pôle impression de l'université

Zoom sur un service, pôle impression de l'université

Zoom sur un service, pôle impression de l'université
Zoom sur une rencontre avec Raymond Chipan, chef du pôle impression de l'université, et son équipe

Il est 11h00, la direction de la communication a rendez-vous avec un des services phare de l'université : le pôle impression d'Assas. La rencontre a lieu lors d'une livraison de papier, épisode courant dans ce service qui en utilise pas moins de 20 tonnes par an ! Enquête sur un service peu connu mais fondamental pour l'université....

DC : Présentez-nous votre service
RC : Le pôle impression est composé de 6 personnes : Frédéric Bourdon,  Véronique Harscouët de Kéravel, chargée du secrétariat du service,  et 3 opérateurs, Sairté Neves da Silva, Frédéric Nelson et Ahmed Dehas qui assurent les missions du service.
Nous travaillons dans une bonne ambiance, tous les opérateurs sont formés et peuvent intervenir sur tous les postes.
Nous sommes chargés de l'impression des documents de l'université, y compris pour le centre de Melun, essentiellement des fiches pédagogiques (85 % du volume), de la mise en ligne des fiches de travaux dirigés sur l'ENT des étudiants et de la gestion des 65 copieurs de proximité situés dans les différents services de l'université.

Service reprographie

A. Dehas, R Chipan, V.Harscouët de Kéravel, S. Neves da Silva, F. Bourdon, F. Nelson

DC : Comment a évolué le service depuis votre arrivée en 2007 ?
RC : Dès mon arrivée, j'ai souhaité moderniser le service en passant d'un service de reprographie à un  réel service d'impression numérique. Après une première simulation en 2007, où les fiches scannées étaient archivées à la main sur un ordinateur, nous avons lancé un marché afin d'acquérir un logiciel de soumission et des copieurs adaptés. Aujourd'hui nous avons six copieurs haut volume (copieurs pouvant imprimer entre 100 et 150 pages / minute) à Assas, dont deux au centre Panthéon. Le logiciel "cervoprint" gère le cycle de production d'un travail d'impression, de sa commande (fiche de fabrication) à son archivage sur un serveur dédié. Tous ces changements ont permis d'être plus efficaces et plus réactifs. Ils ont été possibles grâce au soutien de l'ensemble de mon équipe.

DC : Diriez-vous que la mise en ligne des fiches TD a permis une réduction du gaspillage de papier ?
RC : Non, même si c'était l'objectif initial. Nous avons mis en place beaucoup de choses avec la direction des systèmes d'information mais il subsiste toujours un gaspillage estimé à 15 % sur les fiches pédagogiques. 
Par exemple, nous  n'imprimons que le nombre de fiches nécessaire par groupe de travaux dirigés, cependant les étudiants changent de TD sans en informer le service scolarité ce qui nous vaut des réclamations. Dans ce cas, nous sommes contraints de réimprimer en urgence les fiches manquantes. Autre exemple, dans le cadre du programme "Assas vert" et de la mise en ligne dans l'ENT des fiches de travaux dirigés, nous avions supprimé l'impression de ces fiches sur quelques TD test, les étudiants ont tout de même activement réclamé leur impression.

DC : On ressent une réelle émulation de votre équipe autour de vous et une envie de faire évoluer les choses, quels sont les nouveaux projets que vous allez développer cette année ? 
RC : Notre objectif principal est de lutter contre le gaspillage, nous sommes l'un des services les plus coûteux de l'université, toute économie réalisée est immédiatement conséquente et correspond à la politique de développement durable engagée depuis 3 ans par l'université. Pour réaliser ces économies, il faut changer les habitudes, on pourrait par exemple ne donner qu'une seule fiche TD par étudiant en mettant en place un mode de distribution personnalisé. Un autre projet que nous souhaitons développer est la mise en ligne directement par les enseignants de leur fiches TD, cela est possible avec "cervoprint" mais cette fonctionnalité n'est pas utilisée actuellement.

Cette équipe efficace, étroitement proche de son chef, relève chaque année dans la bonne humeur le défi d'une production toujours plus exigeante. Elle le démontre au quotidien par la flexibilité de ses horaires, indispensable au respect des contraintes et du calendrier toujours très chargé, par sa gestion raisonnée des stocks de consommables  et par son adaptation permanente aux nouvelles technologies numériques.