Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Université - Communication - Temps forts - Temps forts 2011-2012 - Droit, luxe et grandes familles

Droit, luxe et grandes familles

Vie de l’établissement
Droit, luxe et grandes familles
Hall  d'Assas, 2014.
Monsieur Guillaume de Seynes, directeur général adjoint Hermès, était l'invité de l'association Camisardassas pour animer, aux côtés du Professeur Pierre-Yves Gautier, ce débat.

"Droit, luxe et grandes familles", tel était le titre de la conférence organisée le 26 mars 2012, dans l'amphi 2 d'Assas. La grande famille mise à l'honneur n'était autre que le groupe Hermès, à travers l'un de ses membres, monsieur Guillaume de Seynes, directeur général adjoint de l'entreprise. Il était l'invité de l'association Camisardassas, qui avait convié pour co-animer ce débat, le Professeur Pierre-Yves Gautier.

Pendant plus d'une heure et demie, monsieur de Seynes (ancien étudiant d'Assas...), interrogé par une équipe d'étudiants à la tribune, s'est exprimé sur différents sujets juridiques touchant l'entreprise Hermès. Dans l'amphithéâtre, empli de près de 300 étudiants, assis par terre et debout, allant de 1ère année à des "thésards", un échange chaleureux et riche s'est effectué autour de l'actualité abondante de l'entreprise. Avec de nombreux rappels historiques et anecdotes, Monsieur de Seynes s'est exprimé à la fois sur la nouvelle holding "H51", créée il y a peu de temps, à la suite de "l'attaque" du groupe LVMH sur le capital de la société en commandite par actions, à travers des mécanismes financiers très sophistiqués; la protection de la marque face aux contrefaçons, notamment sur les plate-forme d'enchères en ligne; l'esprit artistique et commercial de cette maison au travers de la famille et des créateurs qui en dessinent le style légendaire; ou sur des sujets plus légers comme la fameuse couleur orange de la marque, ou la protection des modèles "Kelly", "Birkin", etc.

 

Les étudiants ont pu ainsi avoir la démonstration de ce que les années d'études qu'ils effectuent portent sur des matières qui sont en plein cœur de la vie d'une société. Il a également été souligné l'importance du droit pour la faire prospérer. L'orateur a rapporté comment l'entreprise fait travailler ses juristes internes et ses cabinets d'avocats. Les questions ont été nombreuses et il en restait beaucoup à poser, avant que l'heure n'expire, libérant l'invité.

 

Pour conclure, à la question impertinente des Camisardassas sur la contradiction apparente entre le luxe et l'austérité protestante de la famille Hermès - Monsieur de Seynes appartient à la 6e génération - ce dernier a répondu qu'il y a au contraire harmonie, notamment par les choix stratégiques toujours conformes à l'éthique sourcilleuse qui subsiste depuis l'origine, ainsi que les vertus. Une belle histoire de famille, qui a fait briller bien des yeux ce soir-là...

Hermès

©Siméon Delannoy