Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Soutenances de Theses - Un concept sur la toile : Circulation et traduction à bas bruit de l'intersectionnalité

Un concept sur la toile : Circulation et traduction à bas bruit de l'intersectionnalité

Catégorie: 
Théses
Docteur :Monsieur Jaércio Bento DA SILVA
Date de la soutenance :29 Juin 2022
Horaires :Le mercredi 29 juin 2022 à 14h
Adresse :ATTENTION : la soutenance se tiendra en visioconférence intégrale sans accueil du public.
La soutenance sera disponible en diffusion en direct sur la page : CHANGEMENT DE LIEN : https://u-paris2-fr.zoom.us/j/95296129459?pwd=aUpxaVlIbzduZGJIbU55NkZFRzkrZz09
Discipline :Sciences de l’information et de la communication
Ajouter au Calendrier 06/29/2022 14:00 06/29/2022 18:00 Europe/Paris Un concept sur la toile : Circulation et traduction à bas bruit de l'intersectionnalité Concept scientifique formalisé par Kimberlé Crenshaw dans les années 1990, l’intersectionnalité est devenue un sujet hybride sur le web, traversant et traversé par les frontières entre science, société et technique. En s’intéressant aux conditions de traduction et de circulation de ce phénomène, ce...
Adresse :ATTENTION : la soutenance se tiendra en visioconférence intégrale sans accueil du public.
La soutenance sera disponible en diffusion en direct sur la page : CHANGEMENT DE LIEN : https://u-paris2-fr.zoom.us/j/95296129459?pwd=aUpxaVlIbzduZGJIbU55NkZFRzkrZz09
false MM/DD/YYYY
Jury :

Madame Cécile MEADEL - Professeur des Universités (Université Paris Panthéon-Assas), directeur de thèse

Madame Christine BARATS - Professeur des Universités (Université Paris-Cité), rapporteur

Monsieur Franck REBILLARD - Professeur des Universités (Université Sorbonne Nouvelle), rapporteur

Monsieur Dominique CARDON - Professeur des Universités (Sciences Po)

Monsieur Antonio CASILLI - Professeur des Universités (Télécom Paris, Institut polytechnique de Paris)

Madame Josiane JOUËT - Professeur émérite d'université (Université Paris Panthéon-Assas)

Concept scientifique formalisé par Kimberlé Crenshaw dans les années 1990, l’intersectionnalité est devenue un sujet hybride sur le web, traversant et traversé par les frontières entre science, société et technique. En s’intéressant aux conditions de traduction et de circulation de ce phénomène, cette thèse sort l’intersectionnalité de sa position “de concept qui sert à expliquer le monde social” pour la placer en tant qu’innovation technique. Ce travail est une cartographie des acteurs qui en sont porteurs, de leurs trajectoires, des points d’entrées, de circulation et de (dé)connexion de ce que je vais appeler la « cause intersectionnelle ». En mettant un nom sur « le problème », l’intersectionnalité devient une puissance qui amène les individus à performer, c’est-à-dire à interroger, produire, débattre et mobiliser. J’étudie un groupe de 34 acteurs ayant décidé de créer des médias qui se revendiquent comme inscrits dans une démarche intersectionnelle. J’ai adopté le terme de MicroMultiMédias (MMM) pour préciser que ces objets sont construits en opposition avec les opérateurs traditionnels (a), réclament une autonomie vis-à-vis des règles du marché (b), mais n’aboutissent pas (ou ne souhaitent pas aboutir) à une diffusion massive (c). Cette enquête qualitative combine deux démarches méthodologiques complémentaires : de l’ethnographie et des Digital Methods. Les analyses sont ainsi basées sur un corpus composé de quatre matériaux : les textes de présentation des 189 comptes, profils et pages, les indicateurs de performance, 23 entretiens semi-directifs et les annotations personnelles portant sur des observations en et hors ligne des quatre dernières années.