Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Soutenances de Theses - Les séries télévisées des chaînes historiques nord-américaines de 2004 à 2014 : lignes éditoriales et stratégies de programmation à l'ère post-networks.

Les séries télévisées des chaînes historiques nord-américaines de 2004 à 2014 : lignes éditoriales et stratégies de programmation à l'ère post-networks.

Catégorie: 
Théses
Docteur :Monsieur Jérôme DAVID
Date de la soutenance :13 Septembre 2019
Horaires :De 14h00 à 17h00
Adresse :Salle des Actes (Esc.J) - 3ème étage - 12, place du Panthéon - 75005 PARIS
Discipline :Sciences de l’information et de la communication
Ajouter au Calendrier 13/09/2019 14:00 PM 13/09/2019 17:00 PM Europe/Paris Les séries télévisées des chaînes historiques nord-américaines de 2004 à 2014 : lignes éditoriales et stratégies de programmation à l'ère post-networks. Cette thèse de doctorat a pour objet d'étude l'évolution des lignes éditoriales et des stratégies de programmation des chaînes de télévision historiques nord-américaines (NBC, CBS et ABC) entre 2004 et 2014. Cette recherche s'effectue par le prisme des séries télévisées, pierres angulaires de leur...
Adresse :Salle des Actes (Esc.J) - 3ème étage - 12, place du Panthéon - 75005 PARIS
false MM/DD/YYYY
Jury :

Madame Nathalie SONNAC - Professeur des Universités (Université Paris 2), directeur de thèse

Monsieur David BUXTON - Professeur des Universités (Université Paris 10 Nanterre), rapporteur

Madame Sarah SEPULCHRE - Professeur des Universités (Université catholique de Louvain), rapporteur

Monsieur Joël AUGROS - Professeur des Universités (Université Bordeaux Montaigne)

Monsieur Laurent CRETON - Professeur des Universités (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Monsieur Tristan MATTELART - Professeur des Universités (Université Paris 2)

Cette thèse de doctorat a pour objet d'étude l'évolution des lignes éditoriales et des stratégies de programmation des chaînes de télévision historiques nord-américaines (NBC, CBS et ABC) entre 2004 et 2014. Cette recherche s'effectue par le prisme des séries télévisées, pierres angulaires de leur offre.
Au début des années 2000, cette industrie culturelle est marquée par un basculement du contexte concurrentiel, conduisant à une redéfinition de la nature des séries télévisées. en effet, la chaîne NBC, pourtant initiatrice de la « Quality Television », s'effondre dans les audiences, laissant à son concurrent ABC imposer plusieurs succès critiques et commerciaux majeurs. Les années suivantes se caractérisent selon nous par un recul des fictions tenant un discours « pédago-ludique » – à savoir des univers réalistes et critiques vis-à-vis des institutions nationales, empruntant formellement au documentaire – au profit de divertissements tournés vers l'évasion et le spectaculaire, proches du cinéma hollywoodien. Sous l'impulsion de ABC, chaîne du groupe Disney, nous assistons alors à l'avènement d'un nouveau cycle de production symbolique, que nous proposons d'appeler « Escape Television ».
Cette recomposition de l'offre répond selon nous à une évolution de la demande : à une ère « post-networks », caractérisée par une érosion des audiences ainsi qu'une montée en puissance de la VàD, les chaînes historiques ne tentent plus de capter prioritairement une audience nationale mais de séduire un public mondial consommant leurs contenus sur Internet, souvent illégalement. Notre approche, à la fois historique et socio-économique, s'appuie principalement sur l'analyse de quatre séries à succès : Lost (ABC, 2004-2010), The Office (NBC, 2005-2012), The Good Wife (CBS, 2009-2014) et Person of Interest (CBS, 2011-2014).