Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Soutenances de Theses - Les métamorphoses de la garantie des créances salariales

Les métamorphoses de la garantie des créances salariales

Docteur :Alexandre BLANC
Date de la soutenance :01 Avril 2013
Horaires :16h00
Adresse :Salles des Actes
Discipline :Droit
Ajouter au Calendrier 04/01/2013 16:00 04/01/2013 19:00 Europe/Paris Les métamorphoses de la garantie des créances salariales En période de crise économique, la question de la garantie de paiement du salaire se pose avec acuité en cas d'insolvabilité de l'employeur. En France, cette protection est assurée par un fonds de garantie géré par l'association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés.
Depui...
Adresse :Salles des Actes
false MM/DD/YYYY

En période de crise économique, la question de la garantie de paiement du salaire se pose avec acuité en cas d'insolvabilité de l'employeur. En France, cette protection est assurée par un fonds de garantie géré par l'association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés.

Depuis sa création en 1974, l'AGS a subi d'importantes mutations : initialement conçue pour pallier les insuffisances d'une protection bâtie sur un système de privilèges, elle est désormais un « amortisseur social » pour les salariés de l'entreprise en difficulté. Paradoxalement, cette évolution est également source d'interrogations sur le devenir du fonds en raison de la différence considérable relevée entre le montant des avances consenties aux salariés et celui des remboursements. Le législateur et le juge ont contribué à la dégradation de sa situation en accréditant l'idée que l'AGS constitue un « employeur de substitution », et en suscitant, chez les salariés, le sentiment qu'elle n'est qu'un simple guichet de paiement des salaires. Assurer la pérennité du système de garantie des créances salariales, technique sui generis participant de l'intérêt général, est nécessaire mais risque, au fil des ans, de se révéler de plus en plus difficile si des mesures énergiques ne sont pas rapidement prises.