Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Raphaël LARDEUX, lauréat d’une mention spéciale de thèse de l’AFSE

Raphaël LARDEUX, lauréat d’une mention spéciale de thèse de l’AFSE

Recherche
Raphaël LARDEUX, lauréat d’une mention spéciale de thèse de l’AFSE
robes-rouges

Sa thèse, intitulée « Économie publique comportementale avec agents hétérogènes », a été réalisée sous la direction du professeur Étienne LEHMANN

L’association française de science économique (AFSE) décerne chaque année un prix de thèse en économie. Doté d’une récompense de 3000 €, il est soutenu par la Fondation Banque de France pour la recherche en économie monétaire, financière et bancaire. Cette année, en sus de deux thèses lauréates, l’AFSE a souhaité distinguer l’excellence des travaux de recherche de M. Raphaël LARDEUX, qui a donc reçu une mention spéciale pour ses travaux.

Sa thèse s’intéresse aux réponses comportementales des agents économiques, qui sont clefs pour comprendre les conséquences attendues des réformes économiques. Le premier chapitre de cette thèse met en évidence une attention limitée et hétérogène envers le seuil d'entrée dans l'impôt sur le revenu (IR) français. Les contribuables réagissent à l'égard d'un barème perçu, qui prend en compte le barème effectif de l'IR ainsi qu'un barème erroné, sans existence économique ni légale mais présent dans la documentation fiscale. Cette confusion est moins forte lorsque la déclaration est effectuée par Internet. Le deuxième chapitre évalue l'impact d'un courrier envoyé aux allocataires de Pôle Emploi en fin de droits pour leur rappeler de fournir leurs attestations employeur en vue d'un allongement de leur indemnisation. Avant la mise en place de cette lettre de rappel, un allocataire sur cinq ne les envoyait pas toutes. Le courrier a réduit ce non-recours de 14 points et augmenté d'un mois la durée potentielle d'indemnisation. Cet effet est concentré sur les allocataires au chômage pour la première fois. Le troisième chapitre propose une mesure du degré d'attention comme la quantité d'informations nouvelles prise en compte par l'agent pour gérer l'incertitude relative à son salaire. Ce degré d'attention est d'autant plus élevé que le salaire est faible et volatile. Une mesure alternative fondée sur la déclaration de valeurs arrondies ne permet pas de capter cette incertitude. Le quatrième chapitre montre que le taux de remplacement optimal de l'assurance chômage est contracyclique lorsque les salariés peuvent moduler leur offre de travail intensive.