Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Onglets principaux

Accueil - Formations - Offre de formation - Preparation Aux Concours Et Aux Examens Professionnels - Préparation aux Concours de Relations Extérieures - concours externes (PCRE)

Préparation aux Concours de Relations Extérieures - concours externes (PCRE)

Formation
Préparation aux Concours de Relations Extérieures - concours externes (PCRE)
Préparation aux concours et aux examens professionnels

Préparation aux Concours de Relations Extérieures - concours externes (PCRE)

Préparation aux concours et aux examens professionnels -

Présentation

Diplôme Délivré:
Durée des études:
Modalités d'enseignement:

Admission

Niveau d'entrée:

Profil recommandé

le calendrier :

le 02.05  à 11 h : réunion d'information en salle Mozart sur la PCRE 18-19

du 14.05 au 27.08.18 :  le formulaire de candidature peut être téléchargé. Il peut aussi, mais jusqu'au 13.07.18 inclus seulement, être demandé au secrétariat par message électronique à l'Institut ou, le cas échéant, par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi) ou sur place (jours et heures d'ouverture au public du secrétariat).

du 22.05 au 25.06.18 pour le premier tour ou du 07.07 au 27.08.18 pour le second tour : retour du dossier de candidature au secrétariat par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi). Les dossiers de candidature ne sont pas reçus entre le 26.06 et le 06.07.18 inclus.

02.07.18 - 17 h : publication sur le site internet de l'IPAG de Paris ou par affichage de la première liste des candidats sélectionnés en PCRE sur dossiers de candidature retournés du 22.05 au 25.06.18 inclus  (premier tour) et envoi du dossier d'inscription par le secrétariat de l'institut aux candidats sélectionnés.

du 09.07 au 13.07.18 : inscription, en principe, de chaque candidat sélectionné au premier tour, aux date et heure mentionnées sur le dossier d'inscription.

du 03.09 au 07.09.18 : inscription, par exception, des candidats sélectionnés au premier tour qui n'ont pas pu s'inscrire entre le 06 et le 13.07.18.

06.09.18 - 17 h : publication sur le site internet de l'IPAG de Paris ou par affichage de la seconde liste des candidats sélectionnés en PCRE sur nouveaux dossiers de candidature retournés par par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi) du 07.07 au 27.08.18 inclus  (second tour) et envoi du dossier d'inscription par le secrétariat de l'institut aux candidats sélectionnés.

du 10.09 au 17.09.18 : inscription, en principe,  de chaque candidat sélectionné au second tour, aux date et heure mentionnées sur le dossier d'inscription.

du 18.09 au 20.09.18 : inscription, par exception, des candidats sélectionnés au second tour qui n'ont pas pu s'inscrire entre le 10 et le 17.09.18.

les droits à acquitter : 568, 20 € en 2018-19, hors droits facultatifs, sous réserve de l'augmentation des droits universitaires par l'Etat en juillet 2018.

la pré-rentrée : le vendredi 21.09.18 - 15 h  - salle Odent

le début de la préparation spécialisée : lundi 24.09.18, selon emploi du temps de la PCRE

l'ouverture du Centre de documentation : mardi 25.09.18 - 10 h

Organisation des études

Programme

L'IPAG de Paris ne vérifie pas que les conditions de recevabilité aux concours externes de relations extérieures, notamment de secrétaire des affaires étrangères - cadre général ou d'attaché de la sécurité extérieure, autres que de nationalité et de diplôme, sont remplies par les candidats.

les concours préparés :  les enseignements et entraînements écrits et oraux des deux semestres sont calés, dans un souci d'efficacité, sur le programme de deux concours principalement préparés : le concours externe de secrétaire des affaires étrangères - cadre général  (arrêté du 31 décembre 2010) et le concours externe d'attaché de la sécurité extérieure (arrêté du 6 juin 2017).

a) le concours de secrétaire des affaires étrangères comporte six épreuves d'admissibilité et six épreuves d'admission, préparées à l'Institut, dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° Composition sur un sujet actuel à caractère politique, économique, social ou culturel (4 h, coef. 7) 

2° Composition sur la société internationale, le droit international public et les relations internationales depuis 1914 (4 h, coef. 6) 

3° Composition au choix (3 h, coef. 5) : problèmes économiques internationaux ou questions européennes 

4° Composition sur un sujet de culture générale concernant les pays du continent américain ou d'Europe occidentale (3 h, coef. 2) 

5° Anglais : QCM de grammaire, structures et usages de la langue + rédaction d'une note et d'une fiche de synthèse (3 h, coef. 3) 

6° Espagnol, italien ou portugais au choix : QCM de grammaire, structures et usages de la langue + rédaction d'une note et d'une fiche de synthèse (3 h, coef. 2)

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en espagnol.

Épreuves orales d'admission :

1° Commentaire d'un texte en français d'ordre général et entretien avec le jury (55 min, coef. 6) 

2° Interrogation sur le droit public (20 min, coef. 4) 

3° Interrogation sur la matière non choisie dans la 3ème épreuve écrite : économie ou questions européennes (20 min, coef. 4) 

4° Anglais : lecture, traduction et commentaire d'un texte rédigé dans la langue (30 min, coef. 3) 

5° Espagnol, italien ou portugais (la même que celle choisie pour l'écrit) : lecture, traduction et commentaire d'un texte rédigé dans la langue (30 min, coef. 2) 

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en espagnol.

6° Epreuve facultative de lecture, traduction et commentaire d'un texte dans une troisième langue vivante (20 min, coef. 1) au choix : allemand, arabe oriental, chinois, espagnol, grec, italien, néerlandais, polonais, portugais, roumain ou russe.

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en allemand.

b) le concours d'attaché de la sécurité extérieure comporte trois épreuves d'admissibilité et quatre épreuves d'admission, préparées à l'Institut, dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° La rédaction d'une note de synthèse (durée 4 h ; coef. 5) 

N.b. : La note de synthèse est établie à partir d'un dossier portant sur un sujet économique, politique, de relations internationales ou de société et pouvant comporter des graphiques et des données chiffrées de trente pages maximum permettant de vérifier les qualités d'expression, d'analyse et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des conclusions et à formuler des propositions.

2° Une épreuve d'anglais (durée 2 h ; coef. 3)

N.b. : L'épreuve est constituée d'une série de quatre questions à réponse courte (QRC) traitant de problématiques dans les domaines européen, international et économique, rédigées en langue anglaise et nécessitant une réponse rédigée en langue anglaise. Chaque question peut être accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n'excèdent pas une page au total. Aucun dictionnaire n'est autorisé pour l'épreuve de langue.

3° Une épreuve de spécialité (durée 4 h ; coef. 8)

N.b. : L'épreuve consiste à répondre à une série de questions, portant sur la spécialité choisie.  Les spécialités retenues par l'IPAG de Paris sur les quatre possible sont :

- rédaction et analyse dans les domaines de la géopolitique ;

- rédaction et analyse dans le domaine de l'administration générale (*). 

Le niveau requis est celui de la licence études internationales ou de la licence d'administration économique et sociale (AES). Il est demandé au candidat de démontrer les étapes de son raisonnement en exploitant les documents du dossier comprenant dix pages maximum et en faisant appel à ses connaissances personnelles.

(*) Ne sont pas retenues les deux spécialités suivantes : 1° sciences et technologie dont les matières sont informatique, chimie, biologie, sciences pour l'ingénieur, génie civil, génie climatique, génie électrotechnique (matières sélectionnées déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours) 2° langues et civilisations (langues sont déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours, le dossier, les questions ainsi que les réponses des candidats étant rédigés dans la langue demandée et portent sur les questions internationales de la zone linguistique choisie.

Épreuves orales d'admission :

1° Un entretien avec le jury (durée : 45 mn dont 10 mn au plus de présentation ; coef. 6) ; toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.

N.b. : L'entretien vise à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète.Il  débute par une présentation du candidat, de son parcours, de sa motivation et se poursuit par des questions de mise en situation professionnelles simples notamment dans les domaines du renseignement, de la gestion, des techniques managériales, de la négociation, ceci afin de déterminer la capacité du candidat à réagir dans un contexte professionnel donné, d'apprécier son aptitude à la recherche de solutions rapides et efficaces à une problématique particulière ainsi que sa clairvoyance et sa finesse de jugement.

En vue de l'épreuve d'entretien, le candidat établit une fiche individuelle de renseignement. Il l'adresse au service organisateur du concours en même temps que son dossier d'inscription. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l'entretien qui suit l'exposé d'une durée de 10 minutes au plus. La fiche individuelle de renseignement est disponible à l'ouverture du concours sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure à l'adresse suivante : www.defense.gouv.fr/dgse.

2° Une épreuve orale obligatoire en langue anglaise (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 2) ; toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. 

N.b. : L' épreuve consiste en un entretien à partir de la lecture, de la traduction partielle et du commentaire d'un texte rédigé en anglais

3° Une épreuve de mise en situation individuelle (durée : 30 mn précédées d'une préparation de 10 mn ; coef. 3).

N.b. : Cette épreuve orale interactive consiste en un jeu de rôle à partir d'un sujet tiré au sort permettant de mieux apprécier les aptitudes comportementales et relationnelles du candidat, sa capacité à travailler en équipe et à encadrer une équipe ainsi que ses facultés d'adaptation.

4° Une épreuve orale facultative dans une langue autre que l'anglais (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 1 (*).

L'épreuve consiste en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes :  allemand, arabe littéral, chinois, espagnol, portugais, russe, japonais, turc, farsi, coréen, choisie par la candidat au moment de son inscription au concours (**).

N.b. : L'épreuve n'est préparée à l'IPAG de Paris  qu'en allemand ou en espagnol.  Pour les autres langues vivantes : arabe littéral, chinois, portugais, russe, japonais, turc, farsi ou coréen, la préparation est libre.

(*) La note obtenue à l'épreuve facultative de langue vivante étrangère du recrutement sur épreuves de sélection n'est prise en compte que pour sa part excédant la note de 10 sur 20. Les points supplémentaires obtenus à l'épreuve facultative sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires, en vue de l'établissement de la liste d'admission.

(**) Les candidats ayant opté pour la spécialité langue à l'écrit ne pourront pas prendre la même langue pour l'épreuve facultative.

L'emploi du temps : la préparation fonctionne selon un calendrier propre, en vue de faciliter la présentation des écrits d'admissibilité ou des oraux d'admission du plus prochain concours externe : les enseignements ont lieu, en semaine, et les entrainements écrits du 1er semestre, le samedi matin, en principe. Des entraînements oraux peuvent être organisés hors cours ou TD, pour tous, avant l'admissibilité, et pour les admissibles, après l'admissibilité.

Le contrôle de l'assiduité : l'assiduité est contrôlée par la signature de la feuille de présence à tous les entraînements écrits et à tous les entraînements oraux auxquels le candidat s'est préalablement inscrit, hors cours ou travaux dirigés (TD). La présence aux écrits suppose une copie. La présence aux oraux suppose un exposé.

Contact

Le coordonnateur : Pr Thomas Perroud, agrégé de droit public

La gestionnaire : Mlle Alexandra El Founti

alexandra.el-founti@u-paris2.fr ou  01 53 63 86 31

Présentation

Le public : la préparation aux concours de relations extérieures est assurée en présentiel et vaut pour tous les concours externes de catégorie A ou B, en matière de relations extérieures :

  • en premier lieu, l'accès à l'emploi de secrétaire des affaires étrangères (cadre général) ; mais, le concours de catégorie B de secrétaire de chancellerie peut également être passé ;
  • en second lieu, l'accès à l'emploi d'attaché de la sécurité extérieure

La sélection : la préparation est ouverte, en externe, à tout candidat de nationalité française, titulaire d'une licence ou d'un diplôme équivalent à Bac + 3. La sélection est opérée, sur dossier, par une commission dont la composition est fixée par le Directeur de l'institut.

La préparation ne se redouble pas.

L'IPAG de Paris ne vérifie pas que les conditions de recevabilité aux concours externes de relations extérieures, notamment de secrétaire des affaires étrangères - cadre général ou d'attaché de la sécurité extérieure, autres que de nationalité et de diplôme, sont remplies par les candidats.

Les concours préparés :  les enseignements et entraînements écrits et oraux des deux semestres sont calés, dans un souci d'efficacité, sur le programme de deux concours principalement préparés : le concours externe de secrétaire des affaires étrangères - cadre général  (arrêté du 31 décembre 2010) et le concours externe d'attaché de la sécurité extérieure (arrêté du 6 juin 2017).

a) le concours externe de secrétaire des affaires étrangères comporte cinq épreuves d'admissibilité et cinq épreuves d'admission dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° Composition portant sur l'évolution générale politique, économique, sociale et culturelle du monde contemporain (durée : 4 h ; coef. 4).

2° Composition portant sur les questions internationales (durée : 4 h ; coef. 4)

3° Epreuve comprenant une série de six à dix questions à réponse courte portant sur les enjeux économiques et de développement internationaux ainsi que sur le droit public (durée : 4 h ; coef. 4) ;

N.b. : Chaque question est accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions. Le dossier documentaire pour l'ensemble des questions ne peut excéder dix pages au total.

A l’Institut, la préparation de cette épreuve est divisée en deux :

a) épreuve comprenant une série de trois à cinq questions à réponse courte (QRC) portant sur enjeux économiques et de développement internationaux (durée : 2 h : coef. 2)

b) épreuve comprenant une série de trois à cinq questions à réponse courte (QRC) portant sur le droit public (durée : 2 h ; coef. 2) ;

4° Epreuve d'anglais (durée totale de l'épreuve : 3 h ; coef. 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.  L’épreuve consiste en deux sous-épreuves :

a) Rédaction en anglais d'une note à partir de documents en anglais.

b) Rédaction en français d'une note à partir de documents en anglais.

A l’Institut, le candidat partira des mêmes documents.

5° Epreuve de deuxième langue vivante (durée totale de l'épreuve : 3 h ; coef. 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).  L’épreuve consiste en deux sous-épreuves :

a) Rédaction, dans la langue choisie, d'une note à partir de documents dans cette langue.

b) Rédaction en français d'une note à partir de documents dans la langue choisie.

A l’Institut, le candidat partira des mêmes documents.  L'épreuve n'est préparée qu'en espagnol même si le candidat peut également choisir de passer cet écrit en italien ou en portugais.

Épreuves orales d'admission :

Les épreuves orales d'admission des concours externe pour l'accès à l'emploi de secrétaire des affaires étrangères (cadre général) sont les suivantes :

1° a) Entretien avec le jury, à partir d'un texte tiré au sort, visant à apprécier les aptitudes, la personnalité et les motivations du candidat (préparation : 20 mn; durée 45 mn ; coef. 6).

2° Interrogation, à partir d'un sujet tiré au sort portant sur l'Union européenne (préparation :20 mn ; durée : 20 mn ; coef. 4).

3° Epreuve d'anglais consistant en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d'un texte rédigé en anglais (préparation : 30 mn ; durée : 30 mn ; coef. 3 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

4° Epreuve dans la langue choisie pour la cinquième épreuve d'admissibilité, consistant en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d'un texte rédigé dans cette langue (préparation : 30 mn ; durée : 30 mn ; coef.  3 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

A l’Institut, l’épreuve n'est préparée qu'en espagnol même si le candidat peut également avoir choisi de passer cet oral en italien ou en portugais.

5° Epreuve facultative portant sur une troisième langue étrangère sélectionnée parmi les langues suivantes, et non choisie pour l'épreuve écrite d'admissibilité.

L'épreuve de langue facultative consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d'un texte rédigé dans cette langue (préparation : 20 mn ; durée : 20 mn ; coef. 1).

Seuls comptent, en vue de l'admission, les points au-dessus de 10 sur 20.

A l’Institut, l'épreuve n'est préparée qu'en allemand même si le candidat peut également choisir de passer cet oral en espagnol (si non choisi pour la 5ème épreuve écrite d’admissibilité et donc pour la 4ème épreuve orale d'admission) ou en arabe (littéral), chinois (mandarin), espagnol, hébreu, hindi, italien, japonais, persan, portugais, russe, swahili ou turc.

b) le concours d'attaché de la sécurité extérieure comporte trois épreuves d'admissibilité et quatre épreuves d'admission, préparées à l'Institut, dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° La rédaction d'une note de synthèse (durée 4 h ; coef. 5) 

N.b. : La note de synthèse est établie à partir d'un dossier portant sur un sujet économique, politique, de relations internationales ou de société et pouvant comporter des graphiques et des données chiffrées de trente pages maximum permettant de vérifier les qualités d'expression, d'analyse et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des conclusions et à formuler des propositions.

2° Une épreuve d'anglais (durée 2 h ; coef. 3)

N.b. : L'épreuve est constituée d'une série de quatre questions à réponse courte (QRC) traitant de problématiques dans les domaines européen, international et économique, rédigées en langue anglaise et nécessitant une réponse rédigée en langue anglaise. Chaque question peut être accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n'excèdent pas une page au total. Aucun dictionnaire n'est autorisé pour l'épreuve de langue.

 3° Une épreuve de spécialité (durée 4 h ; coef. 8)

N.b. : L'épreuve consiste à répondre à une série de questions, portant sur la spécialité choisie.  Les spécialités retenues par l'IPAG de Paris sur les quatre possible sont :

- rédaction et analyse dans les domaines de la géopolitique ;

- rédaction et analyse dans le domaine de l'administration générale (*). 

Le niveau requis est celui de la licence études internationales ou de la licence d'administration économique et sociale (AES). Il est demandé au candidat de démontrer les étapes de son raisonnement en exploitant les documents du dossier comprenant dix pages maximum et en faisant appel à ses connaissances personnelles.

(*) Ne sont pas retenues les deux spécialités suivantes : 1° sciences et technologie dont les matières sont informatique, chimie, biologie, sciences pour l'ingénieur, génie civil, génie climatique, génie électrotechnique (matières sélectionnées déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours) 2° langues et civilisations (langues sont déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours, le dossier, les questions ainsi que les réponses des candidats étant rédigés dans la langue demandée et portent sur les questions internationales de la zone linguistique choisie.

Épreuves orales d'admission :

1° Un entretien avec le jury (durée : 45 mn dont 10 mn au plus de présentation ; coef. 6) ; toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.

N.b. : L'entretien vise à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète.Il  débute par une présentation du candidat, de son parcours, de sa motivation et se poursuit par des questions de mise en situation professionnelles simples notamment dans les domaines du renseignement, de la gestion, des techniques managériales, de la négociation, ceci afin de déterminer la capacité du candidat à réagir dans un contexte professionnel donné, d'apprécier son aptitude à la recherche de solutions rapides et efficaces à une problématique particulière ainsi que sa clairvoyance et sa finesse de jugement.

En vue de l'épreuve d'entretien, le candidat établit une fiche individuelle de renseignement. Il l'adresse au service organisateur du concours en même temps que son dossier d'inscription. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l'entretien qui suit l'exposé d'une durée de 10 minutes au plus. La fiche individuelle de renseignement est disponible à l'ouverture du concours sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure à l'adresse suivante : www.defense.gouv.fr/dgse.

2° Une épreuve orale obligatoire en langue anglaise (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 2) ; toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. 

N.b. : L' épreuve consiste en un entretien à partir de la lecture, de la traduction partielle et du commentaire d'un texte rédigé en anglais

3° Une épreuve de mise en situation individuelle (durée : 30 mn précédées d'une préparation de 10 mn ; coef. 3).

N.b. : Cette épreuve orale interactive consiste en un jeu de rôle à partir d'un sujet tiré au sort permettant de mieux apprécier les aptitudes comportementales et relationnelles du candidat, sa capacité à travailler en équipe et à encadrer une équipe ainsi que ses facultés d'adaptation.

4° Une épreuve orale facultative dans une langue autre que l'anglais (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 1 (*).

L'épreuve consiste en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes :  allemand, arabe littéral, chinois, espagnol, portugais, russe, japonais, turc, farsi, coréen, choisie par la candidat au moment de son inscription au concours (**).

N.b. : L'épreuve n'est préparée à l'IPAG de Paris  qu'en allemand ou en espagnol.  Pour les autres langues vivantes : arabe littéral, chinois, portugais, russe, japonais, turc, farsi ou coréen, la préparation est libre.

(*) La note obtenue à l'épreuve facultative de langue vivante étrangère du recrutement sur épreuves de sélection n'est prise en compte que pour sa part excédant la note de 10 sur 20. Les points supplémentaires obtenus à l'épreuve facultative sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires, en vue de l'établissement de la liste d'admission.

(**) Les candidats ayant opté pour la spécialité langue à l'écrit ne pourront pas prendre la même langue pour l'épreuve facultative.

L'emploi du temps : la préparation fonctionne selon un calendrier propre, en vue de faciliter la présentation des écrits d'admissibilité ou des oraux d'admission du plus prochain concours externe : les enseignements ont lieu, en semaine, et les entrainements écrits du 1er semestre, le samedi matin, en principe. Des entraînements oraux peuvent être organisés hors cours ou TD, pour tous, avant l'admissibilité, et pour les admissibles, après l'admissibilité.

Le contrôle de l'assiduité : l'assiduité est contrôlée par la signature de la feuille de présence à tous les entraînements écrits et à tous les entraînements oraux auxquels le candidat s'est préalablement inscrit, hors cours ou travaux dirigés (TD). La présence aux écrits suppose une copie. La présence aux oraux suppose un exposé.

les droits à acquitter :  568, 20 € en 2018-19, hors droits facultatifs, sous réserve de l'augmentation des droits universitaires par l'Etat en juillet 2018.

la pré-rentrée : le vendredi 21.09.18 - 16 h - salle Delouvrier

le début de la préparation spécialisée : lundi 24.09.18

le calendrier :

le 02.05  à 11 h : réunion d'information en salle Mozart sur la PCRE 18-19

du 14.05 au 27.08.18 :  le formulaire de candidature peut être téléchargé. Il peut aussi, mais jusqu'au 13.07.18 inclus seulement, être demandé au secrétariat par message électronique à l'Institut ou, le cas échéant, par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi) ou sur place (jours et heures d'ouverture au public du secrétariat).

du 22.05 au 25.06.18 pour le premier tour ou du 07.07 au 27.08.18 pour le second tour : retour du dossier de candidature au secrétariat par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi). Les dossiers de candidature ne sont pas reçus entre le 26.06 et le 06.07.18 inclus.

02.07.18 - 17 h : publication sur le site internet de l'IPAG de Paris ou par affichage de la première liste des candidats sélectionnés en PCRE sur dossiers de candidature retournés du 22.05 au 25.06.18 inclus  (premier tour) et envoi du dossier d'inscription par le secrétariat de l'institut aux candidats sélectionnés.

du 09.07 au 13.07.18 : inscription, en principe, de chaque candidat sélectionné au premier tour, aux date et heure mentionnées sur le dossier d'inscription.

du 03.09 au 07.09.18 : inscription, par exception, des candidats sélectionnés au premier tour qui n'ont pas pu s'inscrire entre le 06 et le 13.07.18.

06.09.18 - 17 h : publication sur le site internet de l'IPAG de Paris ou par affichage de la seconde liste des candidats sélectionnés en PCRE sur nouveaux dossiers de candidature retournés par par courrier simple (non recommandé, le cachet de la poste faisant foi) du 07.07 au 27.08.18 inclus  (second tour) et envoi du dossier d'inscription par le secrétariat de l'institut aux candidats sélectionnés.

du 10.09 au 17.09.18 : inscription, en principe,  de chaque candidat sélectionné au second tour, aux date et heure mentionnées sur le dossier d'inscription.

du 18.09 au 20.09.18 : inscription, par exception, des candidats sélectionnés au second tour qui n'ont pas pu s'inscrire entre le 10 et le 17.09.18.

les droits à acquitter : 568, 20 € en 2018-19, hors droits facultatifs, sous réserve de l'augmentation des droits universitaires par l'Etat en juillet 2018.

la pré-rentrée : le vendredi 21.09.18 - 15 h  - salle Odent

le début de la préparation spécialisée : lundi 24.09.18, selon emploi du temps de la PCRE

l'ouverture du Centre de documentation : mardi 25.09.18 - 10 h

Structure du diplôme

L'IPAG de Paris ne vérifie pas que les conditions de recevabilité aux concours externes de relations extérieures, notamment de secrétaire des affaires étrangères - cadre général ou d'attaché de la sécurité extérieure, autres que de nationalité et de diplôme, sont remplies par les candidats.

les concours préparés :  les enseignements et entraînements écrits et oraux des deux semestres sont calés, dans un souci d'efficacité, sur le programme de deux concours principalement préparés : le concours externe de secrétaire des affaires étrangères - cadre général  (arrêté du 31 décembre 2010) et le concours externe d'attaché de la sécurité extérieure (arrêté du 6 juin 2017).

a) le concours de secrétaire des affaires étrangères comporte six épreuves d'admissibilité et six épreuves d'admission, préparées à l'Institut, dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° Composition sur un sujet actuel à caractère politique, économique, social ou culturel (4 h, coef. 7) 

2° Composition sur la société internationale, le droit international public et les relations internationales depuis 1914 (4 h, coef. 6) 

3° Composition au choix (3 h, coef. 5) : problèmes économiques internationaux ou questions européennes 

4° Composition sur un sujet de culture générale concernant les pays du continent américain ou d'Europe occidentale (3 h, coef. 2) 

5° Anglais : QCM de grammaire, structures et usages de la langue + rédaction d'une note et d'une fiche de synthèse (3 h, coef. 3) 

6° Espagnol, italien ou portugais au choix : QCM de grammaire, structures et usages de la langue + rédaction d'une note et d'une fiche de synthèse (3 h, coef. 2)

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en espagnol.

Épreuves orales d'admission :

1° Commentaire d'un texte en français d'ordre général et entretien avec le jury (55 min, coef. 6) 

2° Interrogation sur le droit public (20 min, coef. 4) 

3° Interrogation sur la matière non choisie dans la 3ème épreuve écrite : économie ou questions européennes (20 min, coef. 4) 

4° Anglais : lecture, traduction et commentaire d'un texte rédigé dans la langue (30 min, coef. 3) 

5° Espagnol, italien ou portugais (la même que celle choisie pour l'écrit) : lecture, traduction et commentaire d'un texte rédigé dans la langue (30 min, coef. 2) 

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en espagnol.

6° Epreuve facultative de lecture, traduction et commentaire d'un texte dans une troisième langue vivante (20 min, coef. 1) au choix : allemand, arabe oriental, chinois, espagnol, grec, italien, néerlandais, polonais, portugais, roumain ou russe.

N.b. : L'épreuve n'est préparée qu'en allemand.

b) le concours d'attaché de la sécurité extérieure comporte trois épreuves d'admissibilité et quatre épreuves d'admission, préparées à l'Institut, dont la dernière est facultative.

Épreuves écrites d'admissibilité :

1° La rédaction d'une note de synthèse (durée 4 h ; coef. 5) 

N.b. : La note de synthèse est établie à partir d'un dossier portant sur un sujet économique, politique, de relations internationales ou de société et pouvant comporter des graphiques et des données chiffrées de trente pages maximum permettant de vérifier les qualités d'expression, d'analyse et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des conclusions et à formuler des propositions.

2° Une épreuve d'anglais (durée 2 h ; coef. 3)

N.b. : L'épreuve est constituée d'une série de quatre questions à réponse courte (QRC) traitant de problématiques dans les domaines européen, international et économique, rédigées en langue anglaise et nécessitant une réponse rédigée en langue anglaise. Chaque question peut être accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n'excèdent pas une page au total. Aucun dictionnaire n'est autorisé pour l'épreuve de langue.

3° Une épreuve de spécialité (durée 4 h ; coef. 8)

N.b. : L'épreuve consiste à répondre à une série de questions, portant sur la spécialité choisie.  Les spécialités retenues par l'IPAG de Paris sur les quatre possible sont :

- rédaction et analyse dans les domaines de la géopolitique ;

- rédaction et analyse dans le domaine de l'administration générale (*). 

Le niveau requis est celui de la licence études internationales ou de la licence d'administration économique et sociale (AES). Il est demandé au candidat de démontrer les étapes de son raisonnement en exploitant les documents du dossier comprenant dix pages maximum et en faisant appel à ses connaissances personnelles.

(*) Ne sont pas retenues les deux spécialités suivantes : 1° sciences et technologie dont les matières sont informatique, chimie, biologie, sciences pour l'ingénieur, génie civil, génie climatique, génie électrotechnique (matières sélectionnées déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours) 2° langues et civilisations (langues sont déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours, le dossier, les questions ainsi que les réponses des candidats étant rédigés dans la langue demandée et portent sur les questions internationales de la zone linguistique choisie.

Épreuves orales d'admission :

1° Un entretien avec le jury (durée : 45 mn dont 10 mn au plus de présentation ; coef. 6) ; toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.

N.b. : L'entretien vise à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète.Il  débute par une présentation du candidat, de son parcours, de sa motivation et se poursuit par des questions de mise en situation professionnelles simples notamment dans les domaines du renseignement, de la gestion, des techniques managériales, de la négociation, ceci afin de déterminer la capacité du candidat à réagir dans un contexte professionnel donné, d'apprécier son aptitude à la recherche de solutions rapides et efficaces à une problématique particulière ainsi que sa clairvoyance et sa finesse de jugement.

En vue de l'épreuve d'entretien, le candidat établit une fiche individuelle de renseignement. Il l'adresse au service organisateur du concours en même temps que son dossier d'inscription. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l'entretien qui suit l'exposé d'une durée de 10 minutes au plus. La fiche individuelle de renseignement est disponible à l'ouverture du concours sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure à l'adresse suivante : www.defense.gouv.fr/dgse.

2° Une épreuve orale obligatoire en langue anglaise (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 2) ; toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. 

N.b. : L' épreuve consiste en un entretien à partir de la lecture, de la traduction partielle et du commentaire d'un texte rédigé en anglais

3° Une épreuve de mise en situation individuelle (durée : 30 mn précédées d'une préparation de 10 mn ; coef. 3).

N.b. : Cette épreuve orale interactive consiste en un jeu de rôle à partir d'un sujet tiré au sort permettant de mieux apprécier les aptitudes comportementales et relationnelles du candidat, sa capacité à travailler en équipe et à encadrer une équipe ainsi que ses facultés d'adaptation.

4° Une épreuve orale facultative dans une langue autre que l'anglais (durée : 15 mn précédées d'une préparation de 15 mn ; coef. 1 (*).

L'épreuve consiste en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes :  allemand, arabe littéral, chinois, espagnol, portugais, russe, japonais, turc, farsi, coréen, choisie par la candidat au moment de son inscription au concours (**).

N.b. : L'épreuve n'est préparée à l'IPAG de Paris  qu'en allemand ou en espagnol.  Pour les autres langues vivantes : arabe littéral, chinois, portugais, russe, japonais, turc, farsi ou coréen, la préparation est libre.

(*) La note obtenue à l'épreuve facultative de langue vivante étrangère du recrutement sur épreuves de sélection n'est prise en compte que pour sa part excédant la note de 10 sur 20. Les points supplémentaires obtenus à l'épreuve facultative sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires, en vue de l'établissement de la liste d'admission.

(**) Les candidats ayant opté pour la spécialité langue à l'écrit ne pourront pas prendre la même langue pour l'épreuve facultative.

L'emploi du temps : la préparation fonctionne selon un calendrier propre, en vue de faciliter la présentation des écrits d'admissibilité ou des oraux d'admission du plus prochain concours externe : les enseignements ont lieu, en semaine, et les entrainements écrits du 1er semestre, le samedi matin, en principe. Des entraînements oraux peuvent être organisés hors cours ou TD, pour tous, avant l'admissibilité, et pour les admissibles, après l'admissibilité.

Le contrôle de l'assiduité : l'assiduité est contrôlée par la signature de la feuille de présence à tous les entraînements écrits et à tous les entraînements oraux auxquels le candidat s'est préalablement inscrit, hors cours ou travaux dirigés (TD). La présence aux écrits suppose une copie. La présence aux oraux suppose un exposé.

Le coordonnateur : Pr Thomas Perroud, agrégé de droit public

La gestionnaire : Mlle Alexandra El Founti

alexandra.el-founti@u-paris2.fr ou  01 53 63 86 31