Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Onglets principaux

Accueil - Formations - Offre de formation - Masters - Master 2 Sécurité et défense (finalité recherche/professionnelle)

Master 2 Sécurité et défense (finalité recherche/professionnelle)

Formation
Master 2 Sécurité et défense (finalité recherche/professionnelle)
Masters

Master 2 Sécurité et défense (finalité recherche/professionnelle)

Direction: M. Olivier Gohin

Masters - Droit

Présentation

Diplôme Délivré:
Master
Durée des études:
1 an
Modalités d'enseignement:
Formation initiale

Objectifs

Former des spécialistes de haut niveau à l'analyse des questions de sécurité et de défense maîtrisant les théories et les politiques en ces matières, considérées d'un point de vue tant national qu'européen ou international, en vue de réaliser des recherches de qualité et/ou d'exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil dans le secteur public, parapublic ou privé dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

Admission

Niveau d'entrée:
Bac +4

Profil recommandé

Profil(s) / cursus / parcours antérieur(s) recommandé(s) :

Voir les capacités d'accueil et les modalités d'accès en Master 2018-2019

Candidats titulaires d’un M1 (maîtrise) ou équivalent, selon les modalités générales d’accès aux M2 adoptées par le conseil d’administration. Ce Master 2 à finalité recherche ou professionnelle, au choix de l’étudiant exprimé définitivement en novembre de l’année d’études, est un Master en droit, délivré sous la seule mention Droit public pour tous les étudiants sélectionnés. Les étudiants ne peuvent candidater au Master 2 qu’en premier choix. Lors de la sélection, une attention particulière est portée à l’adéquation de la formation antérieure avec le contenu du Master 2, notamment l’acquisition d’un niveau de connaissances adaptées, la cohérence du parcours de formation antérieure et la qualité des résultats déjà obtenus depuis le baccalauréat. Il en est de même des liens déjà établis par le candidat avec les institutions de sécurité et de défense ainsi que de sa motivation personnelle et de son projet professionnel.  L’autorisation d’inscription est accordée par le président de l’Université, sur proposition du responsable du diplôme, après examen du dossier et, le cas échéant, une audition.

Conditions d'admission

Sur dossier.
Les candidatures doivent être enregistrées sur le site Internet de l'Université : www.u-paris2.fr

Titulaires d'un diplôme français :
les candidatures se font en ligne dans la partie "formation - inscriptions"

Titulaires d'un diplôme étranger :
se renseigner auprès du
Service Action internationale
12, place du Panthéon 75005 Paris

Organisation des études

Durée des études : 200 heures

Début des enseignements :
1er semestre : octobre 2017 à mi- janvier 2018
2ème semestre : février à mi-mai 2018

Examens écrits ou oraux : fin janvier et fin mai 2018
Grand oral dont soutenance du mémoire : juin 2018

Programme

Programme 2017-2018

Enseignements obligatoires :

2 cours magistraux obligatoires (2 x 25 h) :

  • Droit public de la sécurité et de la défense : M. GOHIN et Mme MARTIN-BIDOU
  • Organisations et politiques européennes de sécurité et de défense : Mme CREPET DAIGREMONT, M. HAUPAIS

2 cours magistraux optionnels (2 x 25 h) à choisir parmi les trois suivants :

  • Politiques de sécurité publique : M. RENAUDIE, M.POULET
  • Le renseignement dans les relations internationales : M.FORCADE
  • Entreprises privées de service ou de conseil en sécurité et défense : M. LE SAUX, M. LATOUR, M. CHALUMEAU

4 enseignements méthodologiques (4x25h) : les trois EM de la liste 1 et un EM de la liste 2 

 

Liste 1 

  • Stratégie de sécurité nationale et opérations intérieures et extérieures : M. WARUSFEL, M. de la BURGADE,
    M. WATIN-AUGOUARD, Mme BERGEAL
  • Libertés fondamentales, déontologie et droit pénal de la  sécurité et de la défense : Mme DENIZEAU,
    M. AUBERTIN
  • Finances, économie et gestion de la sécurité et de la défense : M. CONAN, PROTAR

Liste 2 

  • Géopolitique et relations stratégiques : M. HOLEINDRE
  • Security and Defence (TD en anglais, sauf pour les étudiants anglophones) : M.MAGIDOFF

L'étudiant peut suivre à titre facultatif un enseignement de langue, autre que l'anglais.

Débouchés

  • Recherche ou études doctorales en sécurité et défense
  • Concours de commissaire de police (ENSP), d'officier de gendarmerie (EOGN) ou de commissaire dans les armées
  • Recrutement comme officier sur titre (OST) ou sous contrat (OSC) à Bac + 5
  • Recrutement comme contractuel dans les services de l'État : ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et Développement international, de la Défense, Finances et Comptes publics ainsi que dans les collectivités territoriales
  • Entreprises privées ou établissements publics liés à la sécurité et à la défense, organisations internationales, organisations non gouvernementales, associations ou fondations
Durée des études : 1 an
Diplôme délivré : Master
Modalités d’enseignement : Formation initiale

Objectifs

Former des spécialistes de haut niveau à l'analyse des questions de sécurité et de défense maîtrisant les théories et les politiques en ces matières, considérées d'un point de vue tant national qu'européen ou international, en vue de réaliser des recherches de qualité et/ou d'exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil dans le secteur public, parapublic ou privé dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

Informations complémentaires

Obtention du diplôme

Les étudiants titulaires d'une Licence en droit ainsi que d'un Master 1 de droit se verront attribuer à l'issue du cursus le diplôme de Master en droit, mention droit privé ou mention droit public ou mention fondements du droit spécialité histoire du droit. Les étudiants titulaires d'une autre Licence, et d'un Master 1 d'une autre discipline, se verront attribuer à l'issue du cursus le diplôme de Master en sciences politiques et sociales.

Laboratoires partenaires

Centre Thucydide - Analyse et recherche en relations internationales.
Centre de recherche en droit administratif (CRDA)

Etablissements partenaires

Le Collège interarmées de défense (CID).
Le Master accueillera, chaque année, quelques officiers en formation au CID qui préparent parallèlement un diplôme universitaire (cinq environ, soit le quart de l'effectif, au plus).

L'Institut national des hautes études de sécurité (INHES) l' Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) offrent des facilités d'études et des stages à des étudiants choisis du Master.

Niveau d’entrée : Bac +4
Nombre de places : 30 (capacité d'accueil)

Profil(s) / cursus / parcours antérieur(s) recommandé(s) :

Voir les capacités d'accueil et les modalités d'accès en Master 2018-2019

Candidats titulaires d’un M1 (maîtrise) ou équivalent, selon les modalités générales d’accès aux M2 adoptées par le conseil d’administration. Ce Master 2 à finalité recherche ou professionnelle, au choix de l’étudiant exprimé définitivement en novembre de l’année d’études, est un Master en droit, délivré sous la seule mention Droit public pour tous les étudiants sélectionnés. Les étudiants ne peuvent candidater au Master 2 qu’en premier choix. Lors de la sélection, une attention particulière est portée à l’adéquation de la formation antérieure avec le contenu du Master 2, notamment l’acquisition d’un niveau de connaissances adaptées, la cohérence du parcours de formation antérieure et la qualité des résultats déjà obtenus depuis le baccalauréat. Il en est de même des liens déjà établis par le candidat avec les institutions de sécurité et de défense ainsi que de sa motivation personnelle et de son projet professionnel.  L’autorisation d’inscription est accordée par le président de l’Université, sur proposition du responsable du diplôme, après examen du dossier et, le cas échéant, une audition.

Conditions d'admission

Sur dossier.
Les candidatures doivent être enregistrées sur le site Internet de l'Université : www.u-paris2.fr

Titulaires d'un diplôme français :
les candidatures se font en ligne dans la partie "formation - inscriptions"

Titulaires d'un diplôme étranger :
se renseigner auprès du
Service Action internationale
12, place du Panthéon 75005 Paris

Organisation des études

Durée des études : 200 heures

Début des enseignements :
1er semestre : octobre 2017 à mi- janvier 2018
2ème semestre : février à mi-mai 2018

Examens écrits ou oraux : fin janvier et fin mai 2018
Grand oral dont soutenance du mémoire : juin 2018

Structure du diplôme

Programme 2017-2018

Enseignements obligatoires :

2 cours magistraux obligatoires (2 x 25 h) :

  • Droit public de la sécurité et de la défense : M. GOHIN et Mme MARTIN-BIDOU
  • Organisations et politiques européennes de sécurité et de défense : Mme CREPET DAIGREMONT, M. HAUPAIS

2 cours magistraux optionnels (2 x 25 h) à choisir parmi les trois suivants :

  • Politiques de sécurité publique : M. RENAUDIE, M.POULET
  • Le renseignement dans les relations internationales : M.FORCADE
  • Entreprises privées de service ou de conseil en sécurité et défense : M. LE SAUX, M. LATOUR, M. CHALUMEAU

4 enseignements méthodologiques (4x25h) : les trois EM de la liste 1 et un EM de la liste 2 

 

Liste 1 

  • Stratégie de sécurité nationale et opérations intérieures et extérieures : M. WARUSFEL, M. de la BURGADE,
    M. WATIN-AUGOUARD, Mme BERGEAL
  • Libertés fondamentales, déontologie et droit pénal de la  sécurité et de la défense : Mme DENIZEAU,
    M. AUBERTIN
  • Finances, économie et gestion de la sécurité et de la défense : M. CONAN, PROTAR

Liste 2 

  • Géopolitique et relations stratégiques : M. HOLEINDRE
  • Security and Defence (TD en anglais, sauf pour les étudiants anglophones) : M.MAGIDOFF

L'étudiant peut suivre à titre facultatif un enseignement de langue, autre que l'anglais.

Contrôle des connaissances

  • Épreuve écrite de 5 heures sur les deux premiers cours obligatoires, notée sur 30 chacune : dans chaque épreuve, un ou deux sujets sont proposés, théorique(s) ou pratique(s)
  • Oral-écrit (1 h 30) ou oral (au choix du ou des responsables du cours) sur les deux cours optionnels, noté sur 20 chacun
  • Contrôle continu sur les quatre EM, noté sur 20 chacun
  • Exposé-discussion sur un sujet théorique ou pratique, parmi ceux posés par les membres des jurys de soutenance dans le champ disciplinaire du Master, en liaison notamment avec les lectures ou conférences conseillées en cours d'année, devant le jury de soutenance du mémoire. L'épreuve en une demi-heure (exposé en 10 mn, suivi de 20 mn de discussion), après préparation en une heure, a lieu juste avant la soutenance du mémoire. L'épreuve est notée sur 20.
  • Mémoire sous direction de recherche et soutenance en une demi-heure devant un jury de deux enseignants du Master dont le directeur de recherche à Paris II qui le préside. La note est sur 80.

N.B. Il n'y a pas d'admissibilité. Toute note inférieure à 7/20 est éliminatoire, sauf délibération contraire du jury.

Le diplôme est délivré aux candidats ayant obtenu au moins 140/280

Le TD de Security and Defence est également suivi par les les étudiants du M2 qui ne l'ont pas choisi au titre du contrôle continu (liste 2 ci-dessus), sauf étudiants anglophones.
En ce cas, il ne donne pas lieu à notation, sauf épreuve facultative de langue anglaise.

L'épreuve facultative de langue fait l'objet d'une épreuve orale notée sur 20.
La moitié des points au-dessus de la moyenne est prise en compte, dans la limite de 3 points.

En anglais, les étudiants du Master, autres que ceux qui ont suivi le TD de Security and Defence au titre du contrôle continu, passent l'épreuve sur le programme de cet enseignement méthodologique.
Dans une autre langue, ils suivent le régime commun. Ils doivent s'inscrire au bureau des examens de la scolarité du centre Panthéon (bureau 109), dans les délais impartis à cet effet.
Les étudiants anglophones du M2 passent l'épreuve facultative dans une langue autre que l'anglais.

Débouchés

  • Recherche ou études doctorales en sécurité et défense
  • Concours de commissaire de police (ENSP), d'officier de gendarmerie (EOGN) ou de commissaire dans les armées
  • Recrutement comme officier sur titre (OST) ou sous contrat (OSC) à Bac + 5
  • Recrutement comme contractuel dans les services de l'État : ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et Développement international, de la Défense, Finances et Comptes publics ainsi que dans les collectivités territoriales
  • Entreprises privées ou établissements publics liés à la sécurité et à la défense, organisations internationales, organisations non gouvernementales, associations ou fondations