Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Onglets principaux

Accueil - Formations - Offre de formation - Master Droit public parcours Droit de la sécurité spécialité Sécurité et défense

Master Droit public parcours Droit de la sécurité spécialité Sécurité et défense

Formation
Master Droit public
Parcours Droit de la sécurité - Spécialité Sécurité et défense

Master Droit public parcours Droit de la sécurité spécialité Sécurité et défense

2021/2022

Direction: M. Olivier GOHIN

Masters en droit - Droit

Diplôme Délivré:
Master
Durée des études:
2 ans
Modalités d'enseignement:
Formation initiale

Présentation

ATTENTION, Informations susceptibles d’être modifiées

Ce Master vise à :

  • Assurer aux étudiants un renforcement de la spécialisation dans le domaine du droit public qu'ils ont pu commencer à acquérir en licence via le choix des options et des combinaisons de travaux dirigés ;
  • Offrir aux étudiants la possibilité de donner à leur formation une tonalité plus proche soit du monde économique soit du monde administratif ;
  • Permettre également aux étudiants de s'orienter soit vers des activités exercées dans des entreprises ou dans des cabinets d'avocats (où la demande est forte à l'adresse des spécialistes de droit public de l'économie) soit vers des concours administratifs.
  • Former des spécialistes de haut niveau à l'analyse des questions de sécurité et de défense maîtrisant les théories et les politiques en ces matières, considérées d'un point de vue tant national qu'européen ou international, en vue de réaliser des recherches de qualité et/ou d'exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil dans le secteur public, parapublic ou privé dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

 

Admission

Niveau d'entrée:
Bac +3 ou Bac +4

Profil recommandé

Pour l'année universitaire 2021-22 :

Accès bac+3 pour les titulaires ou en cours d'obtention d'une licence : Capacités d'accueil et modalités d'accès

Accès bac+4 pour les titulaires ou en cours d'obtention d'un master 1 : Capacités d'accueil et modalités d'accès

Dans ce dernier cas, la formation s'adresse aux candidats titulaires d’un M1 (maîtrise) ou équivalent, selon les modalités générales d’accès aux M2 adoptées par le conseil d’administration. Ce master 2 à finalité recherche ou professionnelle, au choix de l’étudiant exprimé définitivement en novembre de l’année d’études, est un master en droit, délivré sous la seule mention Droit public pour tous les étudiants sélectionnés. Les étudiants ne peuvent déposer leur candidature au master 2 qu’en premier choix. Lors de la sélection, une attention particulière est portée à l’adéquation de la formation antérieure avec le contenu du master 2, notamment l’acquisition d’un niveau de connaissances adaptées, la cohérence du parcours de formation antérieure et la qualité des résultats déjà obtenus depuis le baccalauréat. Il en est de même des liens déjà établis par le candidat avec les institutions de sécurité et de défense ainsi que de sa motivation personnelle et de son projet professionnel.

L’autorisation d’inscription est accordée par le président de l’université après examen du dossier déposé par l’étudiant par une commission placée sur l’autorité du responsable du master.

Programme

MASTER 1

1er semestre

UEF 1 (Coef.2) (20 ECTS)

3 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Séminaire de droit public général (CM : 24h en groupes de 25 étudiants)
  • Contentieux constitutionnel (CM : 36 h, TD : 15h)
  • Droit public de l’économie 1 (CM : 36 h, TD : 15h)

UEC 1 (Coef.1) (10 ECTS)

1 matière sans TD (CM : 36h) de spécialité parmi les deux suivantes :

  • Déontologie de la sécurité (obligatoire vers la spécialité Droit et stratégies de la sécurité
  • Organisation générale de la défense et sécurité intérieure (obligatoire vers la spécialité Sécurité et défense)

3 matières sans TD (CM : 36h) à choisir dans la liste suivante et autres que celle de spécialité ci-dessus :

  • Déontologie de la sécurité
  • Droit administratif comparé
  • Droit de l’action sociale et de l’aide sociale
  • Droit des collectivités territoriales
  • Droit du service public
  • Droit parlementaire
  • Grandes doctrines juridiques, politiques et économiques
  • Organisation générale de la défense et sécurité intérieure
  • Science administrative

Enseignement obligatoire d’anglais (TD : 18h)

Total 1er semestre : 288h (240h CM + 48h TD)

2e semestre

UEF 2 (Coef.2) (20 ECTS)

2 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Droit constitutionnel général (CM : 36 h, TD : 15h)
  • Droit public de l’économie 2 (CM : 36 h, TD : 15h)

UEC 2 (Coef.1) (10 ECTS)

1 matière obligatoire sans TD (CM : 36h) :

  • Méthodologie des épreuves des concours

    n. b. Ce cours pourra être complété, lors du second semestre, par des séances facultatives d’introduction aux concours de sécurité ou de défense, organisées par les responsables des spécialités du parcours, 
    en liaison avec les coordonnateurs des préparations dédiées de l’IEJ de Paris II ou de l’IPAG de Paris.

3 matières sans TD à choisir dans la liste suivante (CM : 36h) :

  • Droits de la convention européenne des droits de l'homme
  • Droit constitutionnel comparé
  • Droit de l'environnement
  • Droit des contrats publics
  • Droit international public 2
  • Droit de la santé publique
  • Philosophie politique 2
  • Politiques publiques

Enseignement obligatoire d’anglais (TD : 18h)

Enseignement facultatif (TD : 1h30 par semaine)

  • atelier de professionnalisation
  • Langue étrangère facultative - 3 points supplémentaires allemand, espagnol, italien, russe, chinois, arabe, portugais, français langue étrangère (FLE)

Total 2nd semestre : 264h (216h CM + 48h TD)

Total pour la 1ère année de Master : Volume horaire : 552h par étudiant + enseignements facultatifs

Crédits 60 ECTS

MASTER 2

2 cours magistraux (2x25h):

  • Droit public de la sécurité et de la défense (25h CM)
  • Organisations et politiques européennes de sécurité et de défense (25h CM)

2 cours magistraux (50h) à choisir parmi les 4 suivants, les cours 2 et 3 ne pouvant pas être cumulés :

  • Sécurité nationale, opérations maritimes et cyber (25h CM)
  • Le renseignement dans les relations internationales (25h CM – Sorbonne Université)
  • Nucléaire militaire (dans la limite des places ouvertes – ENS)
  • Entreprises privées de service ou de conseil en sécurité et défense (25h CM)

5 enseignements méthodologiques (100h) : les 3 EM de la liste 1 (74h) et + 1 EM de la liste 2 (24h) + Méthodologie du mémoire (2h)

  • Institutions et politiques de sécurité publique (25h TD)
  • Libertés fondamentales, déontologie et droit pénal de la sécurité et de la défense (25h TD)
  • Finances, économie et gestion de la sécurité et de la défense (24h TD)

Liste 2 :

  • Grands enjeux stratégiques (24h TD)
  • Security and Defence (24h TD) (sauf étudiants anglophones) (TD d'anglais dédoublé)
     
  • Méthodologie du mémoire (2h)

    - Exposé discussion dans le champ du Master (1ère partie du Grand oral)
    - Mémoire de rercherche et soutenance (2ème partie du mémoire Grand oral)

Enseignements facultatifs:
- Langues facultatives (24h TD) : anglais, en suivant le séminaire Securité and Defencence en auditeur libre, ou autre langue enseignée à Paris II : allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, porutgais ou russe
- Sport
- Art oratoire

Total
Voulme horaire par étudiant : 202h (+enseignements facultatifs)
Volume horaire global : 274h dont 50h hors Paris II (+ enseignements faculatifs)
ECTS : 60

 

Débouchés

  • Recherche ou études doctorales en sécurité et défense ;
  • Concours de commissaire de police (ENSP), d'officier de gendarmerie (EOGN) ou de commissaire dans les armées ;
  • Recrutement comme officier sur titre (OST) ou sous contrat (OSC) à Bac +5 ;
  • Recrutement comme contractuel dans les services de l'État : ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et Développement international, des Armées, Finances et Comptes publics ainsi que dans les collectivités territoriales ;
  • Entreprises privées ou établissements publics liés à la sécurité et à la défense, organisations internationales, organisations non gouvernementales, associations ou fondations.

Contact

Informations 2021-2022 - M2 Sécurité et Défense :

  • Réunion de rentrée : mardi 21 septembre 2021 de 9h30 à 12h30 en salle des conseils du Panthéon (aile Soufflot, escalier M, 2ème étage)
  • Début des enseignements : mardi 21 septembre 2021
Durée des études : 2 ans
Diplôme délivré : Master
Modalités d’enseignement : Formation initiale

Présentation

ATTENTION, Informations susceptibles d’être modifiées

Ce Master vise à :

  • Assurer aux étudiants un renforcement de la spécialisation dans le domaine du droit public qu'ils ont pu commencer à acquérir en licence via le choix des options et des combinaisons de travaux dirigés ;
  • Offrir aux étudiants la possibilité de donner à leur formation une tonalité plus proche soit du monde économique soit du monde administratif ;
  • Permettre également aux étudiants de s'orienter soit vers des activités exercées dans des entreprises ou dans des cabinets d'avocats (où la demande est forte à l'adresse des spécialistes de droit public de l'économie) soit vers des concours administratifs.
  • Former des spécialistes de haut niveau à l'analyse des questions de sécurité et de défense maîtrisant les théories et les politiques en ces matières, considérées d'un point de vue tant national qu'européen ou international, en vue de réaliser des recherches de qualité et/ou d'exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil dans le secteur public, parapublic ou privé dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

 

Informations complémentaires

Laboratoires partenaires

Etablissements partenaires

Le Collège interarmées de défense (CID).
Le master accueillera, chaque année, quelques officiers en formation au CID qui préparent parallèlement un diplôme universitaire (cinq environ, soit le quart de l'effectif, au plus).

L'Institut national des hautes études de sécurité (INHES) et l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) offrent des facilités d'études et des stages à des étudiants choisis du master.

Niveau d’entrée : Bac +3 ou Bac +4

Pour l'année universitaire 2021-22 :

Accès bac+3 pour les titulaires ou en cours d'obtention d'une licence : Capacités d'accueil et modalités d'accès

Accès bac+4 pour les titulaires ou en cours d'obtention d'un master 1 : Capacités d'accueil et modalités d'accès

Dans ce dernier cas, la formation s'adresse aux candidats titulaires d’un M1 (maîtrise) ou équivalent, selon les modalités générales d’accès aux M2 adoptées par le conseil d’administration. Ce master 2 à finalité recherche ou professionnelle, au choix de l’étudiant exprimé définitivement en novembre de l’année d’études, est un master en droit, délivré sous la seule mention Droit public pour tous les étudiants sélectionnés. Les étudiants ne peuvent déposer leur candidature au master 2 qu’en premier choix. Lors de la sélection, une attention particulière est portée à l’adéquation de la formation antérieure avec le contenu du master 2, notamment l’acquisition d’un niveau de connaissances adaptées, la cohérence du parcours de formation antérieure et la qualité des résultats déjà obtenus depuis le baccalauréat. Il en est de même des liens déjà établis par le candidat avec les institutions de sécurité et de défense ainsi que de sa motivation personnelle et de son projet professionnel.

L’autorisation d’inscription est accordée par le président de l’université après examen du dossier déposé par l’étudiant par une commission placée sur l’autorité du responsable du master.

Programme

MASTER 1

1er semestre

UEF 1 (Coef.2) (20 ECTS)

3 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Séminaire de droit public général (CM : 24h en groupes de 25 étudiants)
  • Contentieux constitutionnel (CM : 36 h, TD : 15h)
  • Droit public de l’économie 1 (CM : 36 h, TD : 15h)

UEC 1 (Coef.1) (10 ECTS)

1 matière sans TD (CM : 36h) de spécialité parmi les deux suivantes :

  • Déontologie de la sécurité (obligatoire vers la spécialité Droit et stratégies de la sécurité
  • Organisation générale de la défense et sécurité intérieure (obligatoire vers la spécialité Sécurité et défense)

3 matières sans TD (CM : 36h) à choisir dans la liste suivante et autres que celle de spécialité ci-dessus :

  • Déontologie de la sécurité
  • Droit administratif comparé
  • Droit de l’action sociale et de l’aide sociale
  • Droit des collectivités territoriales
  • Droit du service public
  • Droit parlementaire
  • Grandes doctrines juridiques, politiques et économiques
  • Organisation générale de la défense et sécurité intérieure
  • Science administrative

Enseignement obligatoire d’anglais (TD : 18h)

Total 1er semestre : 288h (240h CM + 48h TD)

2e semestre

UEF 2 (Coef.2) (20 ECTS)

2 matières obligatoires avec TD hebdomadaires :

  • Droit constitutionnel général (CM : 36 h, TD : 15h)
  • Droit public de l’économie 2 (CM : 36 h, TD : 15h)

UEC 2 (Coef.1) (10 ECTS)

1 matière obligatoire sans TD (CM : 36h) :

  • Méthodologie des épreuves des concours

    n. b. Ce cours pourra être complété, lors du second semestre, par des séances facultatives d’introduction aux concours de sécurité ou de défense, organisées par les responsables des spécialités du parcours, 
    en liaison avec les coordonnateurs des préparations dédiées de l’IEJ de Paris II ou de l’IPAG de Paris.

3 matières sans TD à choisir dans la liste suivante (CM : 36h) :

  • Droits de la convention européenne des droits de l'homme
  • Droit constitutionnel comparé
  • Droit de l'environnement
  • Droit des contrats publics
  • Droit international public 2
  • Droit de la santé publique
  • Philosophie politique 2
  • Politiques publiques

Enseignement obligatoire d’anglais (TD : 18h)

Enseignement facultatif (TD : 1h30 par semaine)

  • atelier de professionnalisation
  • Langue étrangère facultative - 3 points supplémentaires allemand, espagnol, italien, russe, chinois, arabe, portugais, français langue étrangère (FLE)

Total 2nd semestre : 264h (216h CM + 48h TD)

Total pour la 1ère année de Master : Volume horaire : 552h par étudiant + enseignements facultatifs

Crédits 60 ECTS

MASTER 2

2 cours magistraux (2x25h):

  • Droit public de la sécurité et de la défense (25h CM)
  • Organisations et politiques européennes de sécurité et de défense (25h CM)

2 cours magistraux (50h) à choisir parmi les 4 suivants, les cours 2 et 3 ne pouvant pas être cumulés :

  • Sécurité nationale, opérations maritimes et cyber (25h CM)
  • Le renseignement dans les relations internationales (25h CM – Sorbonne Université)
  • Nucléaire militaire (dans la limite des places ouvertes – ENS)
  • Entreprises privées de service ou de conseil en sécurité et défense (25h CM)

5 enseignements méthodologiques (100h) : les 3 EM de la liste 1 (74h) et + 1 EM de la liste 2 (24h) + Méthodologie du mémoire (2h)

  • Institutions et politiques de sécurité publique (25h TD)
  • Libertés fondamentales, déontologie et droit pénal de la sécurité et de la défense (25h TD)
  • Finances, économie et gestion de la sécurité et de la défense (24h TD)

Liste 2 :

  • Grands enjeux stratégiques (24h TD)
  • Security and Defence (24h TD) (sauf étudiants anglophones) (TD d'anglais dédoublé)
     
  • Méthodologie du mémoire (2h)

    - Exposé discussion dans le champ du Master (1ère partie du Grand oral)
    - Mémoire de rercherche et soutenance (2ème partie du mémoire Grand oral)

Enseignements facultatifs:
- Langues facultatives (24h TD) : anglais, en suivant le séminaire Securité and Defencence en auditeur libre, ou autre langue enseignée à Paris II : allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, porutgais ou russe
- Sport
- Art oratoire

Total
Voulme horaire par étudiant : 202h (+enseignements facultatifs)
Volume horaire global : 274h dont 50h hors Paris II (+ enseignements faculatifs)
ECTS : 60

 

Débouchés

  • Recherche ou études doctorales en sécurité et défense ;
  • Concours de commissaire de police (ENSP), d'officier de gendarmerie (EOGN) ou de commissaire dans les armées ;
  • Recrutement comme officier sur titre (OST) ou sous contrat (OSC) à Bac +5 ;
  • Recrutement comme contractuel dans les services de l'État : ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et Développement international, des Armées, Finances et Comptes publics ainsi que dans les collectivités territoriales ;
  • Entreprises privées ou établissements publics liés à la sécurité et à la défense, organisations internationales, organisations non gouvernementales, associations ou fondations.