Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Formations - Examens - Session d'examens du second semestre

Session d'examens du second semestre

Formation
Session d'examens du second semestre
photo de l'amphi 1 du centre Assas
Les modalités d’organisation des épreuves de la session d’examens de mai-juin 2021 concernent les formations dispensées sur les sites de Paris et de Melun

Les modalités d’organisation des épreuves de la session d’examens de mai-juin 2021 concernent les formations dispensées sur les sites de Paris et de Melun.

Diffusion des résultats des examens

Les résultats des examens (Paris) sont publiés le :

  • Mercredi 23 juin 2021 pour les étudiants en 3e année de licence Droit et Science politique ;
  • Mardi 29 juin 2021 pour les étudiants de 1re et 2e année de licence, 3e année de licence Économie-gestion et AES, Information-communication, et de 1re année de master ;
  • Pour les capacités, mercredi 9 juin 2021 (admissibilité), mercredi 30 juin 2021 (admission).

Les résultats des examens (Melun) sont publiés le :

  • Mercredi 23 juin 2021 pour les étudiants en 3e année de licence Droit ;
  • Mardi 29 juin 2021 pour les étudiants de 1re et 2e année de licence Droit et Économie-gestion, pour les étudiants de 1re, 2e et 3e années de licence AES.

Organisation des examens de capacité, licence, licence administration publique et DEUST, licence de droit en ligne (Agor@ssas), 1re année de master

Les examens écrits d’UEF de mai-juin 2021 sont organisés en présentiel et donnent lieu à des compositions écrites de 2h.

Par exception, les examens écrits des UEF de licence (1re, 2e et 3e années) d’information-communication et de 1re année de master de gestion, d’information, communication ; ainsi que les épreuves de la licence de droit en ligne (Agor@ssas) et du DEUST ont lieu à distance.

L’intégralité des épreuves des UEC (unités d’enseignements complémentaires) se dérouleront à distance.

Calendrier des épreuves

Calendrier épreuves mai 2021

Mesures spécifiques

Pour les étudiants empêchés de composer ou confrontés à des difficultés d’accès aux dispositifs numériques requis pour passer les épreuves à distance :

  • Des places sont disponibles, sur réservation à assistance-examensparis@u-paris2.fr ou assistance-examensmelun@u-paris2.fr, sur les sites de Paris et de Melun pour les étudiants qui ne peuvent pas passer les épreuves à distance chez eux et dans de bonnes conditions ;
  • Des ordinateurs peuvent être prêtés ;
  • Des aménagements sont prévus pour les étudiants malades et en situation de handicap ;
  • Pour les étudiants empêchés de passer les épreuves organisées en présentiel (cas de Covid-19 confirmés, cas contacts, personne à risque, confinement à l’étranger ou en outre-mer), des épreuves de remplacement sont organisées à distance les 28, 29 et 30 juin 2021, sous condition de présentation d’un justificatif recevable.
    Les résultats aux épreuves de remplacement seront reportés après la date de publication des résultats de la session principale, le vendredi 9 juillet 2021.

Pour les étudiants qui participeront à la session de remplacement et qui candidatent à une entrée en master à Paris, il leur sera demandé de déposer leur relevé de notes du 1er semestre de L3 et d’indiquer dans eMundus leur passage d’examens en session de remplacement. La scolarité de master se chargera d’intégrer le relevé annuel à leur dossier de candidature directement après publication des résultats sur la plateforme de consultation des résultats d'examens.

Les étudiants sont invités à consulter le Icône PDFguide des examens mis à leur disposition sur leur environnement numérique de travail (ENT), précisant les conditions de déroulement des épreuves, les procédures en cas de problème technique, les délais de dépôt des travaux, etc.

Organisation des examens de 2e année de master et des diplômes d’université, en formation initiale et en formation continue

Les épreuves de mai-juin 2021 sont en principe organisées à distance, mais peuvent se tenir en présentiel dès lors que la situation sanitaire le permet.

Les étudiants sont informés au préalable sur les modalités d’évaluation, les dispositifs utilisés et les calendriers au moins 15 jours avant le début des épreuves.

Les épreuves à distance peuvent donner lieu à des compositions écrites, des QCM et des QRC.

En cas de fraude aux examens

La fraude est une faute grave qui peut avoir des conséquences très importantes sur la scolarité et des répercussions sur l’avenir professionnel des étudiants.

La fraude recouvre le plagiat, l’usage de documents non autorisés lors d’un examen, le recours à un tiers pour effectuer son devoir, ou encore la collaboration entre étudiants. De plus, à défaut de mention expresse autorisant des documents extérieurs lors de l’examen, ceux-ci sont interdits. De même, les étudiants ne doivent pas communiquer entre eux (usage du téléphone ou des réseaux sociaux) lors des épreuves. Le cas échéant, l’usage des guillemets et le fait de citer l’auteur du texte restitué, même par cœur, sont des précautions essentielles pour éviter tout plagiat. Enfin, pour les examens qui se dérouleront en présentiel, la simple possession d’une montre connectée, d’écouteurs ou de tout autre appareil connecté est assimilée à une fraude, même sans utilisation avérée.

Pour information : la section disciplinaire a d’ores et déjà  eu à connaître 31 cas de fraude. 17 d’entre eux ont été convoqués devant les commissions de discipline de la section disciplinaire, donnant lieu à des sanctions allant jusqu’à l’exclusion définitive de l’université. Les 14 autres cas, ayant bénéficié de la procédure dite de « plaider-coupable », ont parallèlement fait l’objet d’une proposition de sanction allant jusqu’au maximum prévu par les textes pour cette procédure, soit un an d’exclusion ferme de l’université. Toutes ces sanctions entraînent également un zéro à l’épreuve pour laquelle la fraude a été constatée.