Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Parution du 5e Annuaire du droit de l'Union européenne

Parution du 5e Annuaire du droit de l'Union européenne

Recherche
Parution du 5e Annuaire du droit de l'Union européenne
Photo ADUE 2015
Les professeurs Claude Blumann et Fabrice Picod répondent à trois questions sur cette dernière édition, somme magistrale dédiée à l'actualité de l'Union européenne.

Les professeurs Claude Blumann et Fabrice Picod sont titulaires de la chaire de droit européen Jean Monnet.

  • 1. Pouvez-nous nous présenter l'Annuaire du droit de l'Union européenne 2015 ? À qui s'adresse-t-il ?

L'ADUE est le seul annuaire couvrant le champ des questions de droit de l'Union européenne en langue française. Se situant dans le droit fil de ses prédécesseurs, cette cinquième édition de l’annuaire de droit de l’Union européenne reprend les principes fondamentaux ayant inspiré ses prédécesseurs : permettre une réflexion en profondeur sur le droit de l'Union, tout en restant attentif aux évolutions les plus récentes et prometteuses,  mais  aussi associer les meilleurs spécialistes des questions européennes à un projet qui souhaite mobiliser et identifier la communauté scientifique des européanistes, dans un esprit d'ouverture et avec la volonté d’intégrer les jeunes talents à cette œuvre commune.
Les destinataires en sont l'ensemble du corps académique, enseignants-chercheurs, chercheurs, étudiants notamment de troisième cycle, doctorants et l'ensemble des milieux professionnels concernés par les questions européennes, avocats cabinets d'affaires, jurisconsultes, magistrats, fonctionnaires nationaux et européens.

  • 2. Quelles sont les principales pistes de recherche qu'il présente ?

L'annuaire de droit de l'UE couvre tout le champ du droit de l'Union européenne (ex-droit communautaire), sans privilégier un domaine plus qu'un autre. Son caractère généraliste en fait l'intérêt pour les lecteurs qui, grâce au nombre élevé d'études et de chroniques y trouveront toutes les informations et réflexions qu'ils peuvent rechercher, sans oublier les très précieuses recensions d'ouvrages, la revue des revues et les trois index (noms des personnes, alphabétique, jurisprudence). À noter aussi la reproduction systématique des travaux de l'atelier doctoral de Paris II consacré cette année à la reconnaissance mutuelle, question centrale en droit de l'UE.

  • 3. Quelles sont les nouveautés par rapport au précédent Annuaire?

La nouveauté réside dans l'enrichissement constant, en nombre d'études et de chroniques qui balaient d'une manière très précise tout le périmètre du droit de l'Union. On relève notamment cette année des réflexions sur le Brexit, des chroniques activées pour la première fois (sur la Commission et sur la libre circulation des capitaux), d'autres sur la place réservée à l'Union économique et monétaire.