Accès direct au contenu

Recherche avancée


Accueil > Vie étudiante > Services numériques > Cours et TD en ligne > Cours > Droit

Philosophie du droit (2270) - M. De Lara - 2011/12

L3 droit

Plan du cours de philosophie du droit.

Le Juste et le Droit

Introduction : À quoi sert la philosophie du droit ?
Le droit comme pratique et le droit comme pensée.
Le concept de connaissance juridique.
Présentation des lectures de base (Villey, Fabre-Magnan, Raynaud) et de la bibliographie générale.

I- Définir le droit I : quelques rudiments
Les conceptions de la loi dans la philosophie grecque (Platon, Aristote)
Qu'est-ce que suivre une règle ?

II- Le juste et le droit chez les Anciens
La constitution, le droit, le juge dans l'Ethique à Nicomaque
Le renversement moderne
Actualité du droit naturel antique : la critique de Michel Villey

III- Définir le droit II : règles et principes
Introduction : l'auteur d'un crime peut-il hériter de sa victime ? Riggs v. Palmer, New York, 1889
Règles et principes
Le droit et les institutions

IV- Le droit est-il un universel humain ou une création de certaines sociétés ?
La notion d'ordre social préjuridique (Kelsen, Hayek, Hart) face aux leçons de l'anthropologie sociale (Mauss, Evans-Pritchard, Clastres, Dumont).
Les difficultés de l'universalisation du positivisme juridique

V- Le droit et la morale
Le débat contemporain sur les rapports du droit et de la morale, de Kant à Dworkin
Étude de cas : le « droit nazi » est-il un vrai droit ?

VI- L'insoluble querelle : positivisme et jusnaturalisme
Les grands thèmes et les auteurs majeurs de la querelle (Dworkin, Hart, Kelsen, Villey, Troper).
Un antipositiviste atypique : FA Hayek
Le dépassement de la querelle dans l'institutionnalisme
Type :
Cours et TD
Dates :
Créé le 5 octobre 2011
Complément d'informations :
Lectures fondamentales* :
Muriel Fabre-Magnan, Introduction au droit, Paris, PUF (Que sais-je ?), 2010
Philippe Raynaud, Le juge et le philosophe, Paris, A. Colin, 2008
Michel Villey, La formation de la pensée juridique moderne, Paris, PUF (Quadrige), 2003

Lectures complémentaires* :
Denis Baranger, Le droit constitutionnel, Paris, PUF, Que sais-je ?, 2010
Jean Carbonnier, Droit et passion du Droit sous la Vème République (1996), Paris, Champs, 2006
Jacques Chevallier, « L'ordre juridique », dans Le Droit en procès, Paris, PUF, 1983
Herbert L. A. Hart, The Concept of Law, Oxford, 1961, trad. fçse, Le concept de droit, Bruxelles, 1976
Maurice Hauriou, Précis de droit constitutionnel (1929), Paris, Éditions du CNRS, 1965
Friedrich Hayek, Droit, législation et liberté, Paris PUF (Quadrige), 1973
Philippe Jestaz, Le droit, Paris, Dalloz, 2002
Philippe Raynaud et Stéphane Rials, eds, Dictionnaire de philosophie politique et juridique, Paris, PUF (Quadrige), 2003
Stéphane Rials et Denis Alland, eds, Dictionnaire de la culture juridique Paris, PUF, 2003
Frédéric Rouvillois, Le droit, textes choisis, Paris, GF, 1999
Michel Troper, La théorie du Droit, le Droit, l'État, Paris, PUF, Léviathan, 2001

* Les mots « fondamentales » et « complémentaires » sont-ils des indications ou des règles ? Quelle différence cela fait-il ? Voir en cours.

mise à jour le 5 octobre 2011


Université Panthéon Assas - 12 place Panthéon 75005 PARIS - tél. : +33 (0) 1 44 41 57 00